À surveiller: BRP, Dollarama et Park Lawn Corp

Publié le 08/09/2021 à 09:06

À surveiller: BRP, Dollarama et Park Lawn Corp

Publié le 08/09/2021 à 09:06

Par Jean Gagnon

Dollarama (DOL, 56,78 $): l’analyste de Desjardins préfère ne pas spéculer sur les résultats et attendre à demain

Le détaillant à bas prix Dollarama divulguera demain matin à la première heure ses résultats du 2e trimestre de son année financière 2022, et ce dans un contexte où le cours de l’action s’est fait quelque peu malmené au cours des 3 dernières semaines, se délestant d’environ 6,5% de sa valeur.

Les attentes ne sont pas très élevées en ce qui concerne ces résultats, compte tenu de l’interdiction des ventes de produits non-essentiels en Ontario durant la moitié du trimestre, note Chris Li, analyste chez Desjardins.

L’attention des investisseurs se portera demain surtout sur les prévisions des dirigeants quant aux marges brutes pour les 6 prochains mois et pour l’ensemble de l’année financière 2023 dans un contexte de pressions à la hausse sur les coûts, croit l’analyste.

Il continue de croire que son cours cible de 61$ pourrait être éventuellement surpassé au cours des 12 prochains mois, mais il préfère attendre une meilleure visibilité des résultats avant de l’augmenter.

Dollarama est une entreprise de qualité avec plusieurs vecteurs de croissance des bénéfices, estime l’analyste. Sa recommandation de «conserver» le titre reflète ce manque de visibilité actuellement, à un moment où l’évaluation boursière lui apparait déjà assez élevée. Nous en saurons plus demain matin quant à cette visibilité.

 

Park Lawn Corp (PLC, 35,44 $): une émission d’actions opportuniste, selon l’analyste de la TD

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Nationale, Banque Royale et BRP

02/12/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Banque Royale et BRP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les problèmes en approvisionnement plombent les résultats de BRP

01/12/2021 | Charles Poulin

Les problèmes d’approvisionnement touchent tous les secteurs d’activités et BRP n'y a pas échappé au 3e trimestre.

À la une

Les nouvelles du marché

Il y a 48 minutes | Refinitiv

Des Rohingyas poursuivent Facebook, traitement de GSK-Vir, Intel, les pétrolières et American Airlines.

Main-d'oeuvre: les 60-74 ans ne seront pas une panacée pour le secteur manufacturier

01/12/2021 | François Normand

SECTEUR MANUFACTURIER. Il faut par exemple avoir de bonnes capacités physiques pour travailler dans une aluminerie.

Partager des employés, une stratégie à double tranchant

01/12/2021 | François Normand

SECTEUR MANUFACTURIER. Cette stratégie a des avantages évidents, elle comporte en revanche certains risques.