À surveiller: BRP, Dollarama et Nemaska Lithium

Publié le 22/06/2018 à 08:14

À surveiller: BRP, Dollarama et Nemaska Lithium

Publié le 22/06/2018 à 08:14

Par Dominique Beauchamp

L'usine d'assemblage des moteurs hors-bord Evinrude à Sturtevant, Wisconsin. [Photo: BRP]

Que faire avec les titres de BRP, Dollarama et Nemaska Lithium? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


BRP (DOO, 65,28$): solides perspectives, mais l’évaluation est devenue trop riche


Cameron Doersken de la Financière Banque Nationale ne recommande plus l’achat de BRP dont l’évaluation est devenue trop généreuse en Bourse.


Après une ascension de 67% en un an, le titre du fabricant des ski-doo, sea-doo et véhicules hors route Can-Am approche déjà du cours-cible d’un an de 66$ de l’analyste. Cette appréciation se compare à celle de 8% de l’indice S&PTSX, note-t-il.


Le titre s’échange à un multiple de 11,8 fois le bénéfice d’exploitation, ce qui se compare à un historique de 8,8 fois.


En fonction du bénéfice, le multiple actuel de 22,4 fois se compare aussi à une moyenne historique de 16,1 fois,


«Nous avons relevé notre multiple d’évaluation à plusieurs reprises depuis un an. Nos prévisions de bénéfices de 2,92$ en 2020 sont déjà dans le haut de la fourchette des orientations fournies par la société», explique aussi l’analyste.


BRP affronte aussi certains risques dont la renégociation de l’Accord nord-américain de libre-échange (ALENA) et la hausse de tarifs sur certains matériaux.


En revanche, BRP s’est dit à l’affût d’acquisitions, ce qui pourrait devenir le prochain catalyste pour le titre, croit l’analyste.


M. Doersken serait de nouveau acheteur si le cours faiblissait à 60$.


Dollarama (DOL, 52,86$): un parcours éclatant à souligner



image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.