À surveiller: Bombardier, Médiagrif et Loblaw

Publié le 22/06/2017 à 09:29

À surveiller: Bombardier, Médiagrif et Loblaw

Publié le 22/06/2017 à 09:29

Par Dominique Beauchamp

Bombardier n'a obtenu aucune commande pour le CSeries au salon de Paris, mais le fabricant est revenu avec 59 commandes pour le turbopropulseur Q400 d'une valeur de 1,9 milliard de dollars (Photo: Bombardier)

Que faire avec les titres de Bombardier, Médiagrif et Loblaw. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Bombardier (BBD.B, 2,47$): retour de la confiance au salon de Paris

L’action de Bombardier a bondi de 20% depuis la fin de mai à mesure que les investisseurs regagnent en confiance que la société réalisera son plan de transformation, explique Walter Spracklin de RBC Marchés des capitaux.

Le retour de la confiance a été le ton marquant des clients sondés au Salon aéronautique de Paris. Même si Bombardier n’a obtenu aucune nouvelle commande pour son nouvel avion Cseries, l’analyste s’attend à ce que ces nouvelles commandes se manifestent bientôt parce que les avantages de cet appareil ouvrent de nouvelles destinations attrayantes aux transporteurs aériens.

Le salon a aussi porté de 26 à 85 le nombre de commandes pour le biturbopropulseur Q400 donnant ainsi deux ans de production pour cet appareil.

«Ces commandes valident en quelque la prétention des dirigeants qu’il existe un marché pour la vente de 50 avions régionaux par année. La demande pourrait passer à 70 appareils par année si les pilotes américains acceptaient d’assouplir les contraintes de leur contrat de travail d’ici deux ans», explique aussi M. Spracklin.

L’analyste revient du salon parisien plus confiant que les dirigeants de Bombardier gagnent en crédibilité même si le scepticisme demeure concernant le potentiel de l’appareil CSeries.

«Nous sommes encore loin de pouvoir affirmer que les dirigeants atteindront leurs objectifs de 2020, mais à mesure que la transformation progressera, partout dans l’organisation, la perception envers la société s’améliorera et le titre devrait perdre son évaluation au rabais», écrit-il.

L’analyste renouvelle sa recommandation d’achat spéculatif et son cours cible de 3$, pour un gain potentiel de 21%. 

Médiagrif (MDF, 15,00$): enfin une acquisition qui apporte de la croissance

À la une

Bourse: Wall Street attend les chiffres sur l'inflation

Mis à jour il y a 27 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Pour Patrick O’Hare de Briefing.com, la Bourse new-yorkaise était en phase d’attente lundi.

Microsoft achète Nuance pour 19,7G$US

09:02 | AFP

Le géant de l'informatique paie 56$ par action en espèces pour la firme spécialisée en intelligence artificielle.

Le bitcoin dépasse 60 000$US avant l'entrée en Bourse de Coinbase

08:38 | AFP

Le marché des devises virtuelles ne cesse de gonfler ces derniers mois.