À surveiller: Bombardier, Disney et BCE

Publié le 09/02/2024 à 09:26

À surveiller: Bombardier, Disney et BCE

Publié le 09/02/2024 à 09:26

Par Charles Poulin

BCE (BCE, 51,08$ US): une restructuration qui devrait être profitable

La restructuration majeure annoncée par BCE devrait lui être profitable en ce qui concerne sa valeur d’actif net, estime Desjardins.

L’entreprise a récemment dévoilé qu’elle allait supprimer 4800 emplois, soit 9% de ses effectifs, vendre 45 de ses 103 stations de radio et mettre fin à plusieurs bulletins de nouvelles télévisés.

L’analyste Jérome Dubreuil avance que le plan de restructuration est positif en matière de valeur de l’actif net et permettra à BCE d’améliorer sa profitabilité tout en optimisant ses récents investissements technologiques. Il estime de plus que des efforts continus en matière de réduction de coûts pourraient être requis parce qu’il devient de plus en plus difficile pour les entreprises de l’industrie de différencier ses services de la concurrence.

La direction a décidé de miser sur les segments gagnants tout en adoptant une mentalité de rationalisation au cours du dernier trimestre, ajoute-t-il. En plus du plan de restructuration et de la vente des stations de radio, BCE a également annoncé une réduction des activités de la chaîne La Source en procédant à la fermeture de 107 succursales.

Jérome Dubreuil croit que le marché a déjà intégré à son modèle la majorité des bénéfices liés à la restructuration, mais pas les coûts. Il affirme que le dividende de BCE est en sécurité (rendement de 7,8%) mais que la distribution élevée de flux de trésorerie limite les distributions futures et rend plus difficile d’investir dans certains projets.

Ceci dit, cette fin d’année plutôt mouvementée présente une croissance du dividende plus lente que par le passé (3,1%), souligne l’analyste. Il ne s’attend pas à ce que le versement passe sous la barre de 100% du ratio avant 2026, lui qui devrait être de 120% en 2024.

Desjardins maintient sa recommandation de conservation du titre de BCE, mais abaisse son cours cible de 58$ à 55$.

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Cascades et Apple

12/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Cascades et Apple? Voici des recommandations d’analystes.

Un investisseur demande à Gildan de tenir l'assemblée générale annuelle sans délai

Il ne fait pas confiance au conseil d'administration actuel de l'entreprise pour superviser un processus de vente.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

Il y a 11 minutes | François Normand

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.