À surveiller: BCE, AutoCanada et Toromont

Publié le 07/04/2021 à 09:11

À surveiller: BCE, AutoCanada et Toromont

Publié le 07/04/2021 à 09:11

Par Dominique Beauchamp
Bell

(Photo: Roméo Mocafico pour Unsplash)

Que faire avec les titres de BCE, AutoCanada et Toromont? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

BCE (BCE, 57,72$): cible abaissée de 6% avant le dévoilement du premier trimestre

Avant le dévoilement des résultats du premier trimestre le 29 avril, Vince Valentini de TD Valeurs mobilières, recommande toujours l’achat de BCE, mais il abaisse son cours cible de 66 à 62$.

Bien qu’il maintienne ses prévisions de bénéfices pour 2021 (3,18$ par action) et pour 2022 (3,51$ par action), l’analyste ajuste la valeur du titre à la hausse des taux d’intérêt de 10 ans qui déprécie le multiple de tous les titres à revenus dans les modèles d’évaluation.

En Bourse, BCE est plus sensible à la trajectoire des taux que ses semblables parce que son titre verse le dividende le plus élevé de l’industrie (6%), dit-il.

La moitié du cours-cible repose sur l’écart entre le rendement du dividende prévu de BCE en 2022 et les taux canadiens repère de 10 ans.

Parallèlement, le multiple du bénéfice d’exploitation passe de 9 à 8,9 fois pour Bell Mobilité et de 7,25 à 7,1 fois pour le service filaire.

«BCE reste le premier choix des investisseurs qui recherchent un rendement courant et de la stabilité. La société maintient aussi la hausse annuelle de 5% de son dividende en 2021 malgré ses dépenses élevées en immobilisations», dit-il.

Vince Valentini croit que le dividende de 6% restera attrayant même si les taux canadiens de 10 ans devaient retourner à 2-2,5% au cours des deux prochaines années.

Lorsque le réseau de fibre optique jusqu’au domicile sera complété au cours des prochaines années, BCE en profitera stratégiquement. Ses coûts d’exploitation devrait aussi diminuer. La société versera alors aussi une moins grande proportion de ses flux de trésorerie excédentaires en dividendes.

«Comme pour ses semblables, le réseau de fibre et de tours de transmission ainsi que les nouvelles fréquences sans-fil, dans l’ère de la 5G, devraient soutenir des flux de trésorerie solides pour des décennies à venir. Les fournisseurs de télécommunications seront resteront plus attrayants pour les investisseurs que d’autres types d’infrastructures», entrevoit aussi l’analyste.

Dans l’intervalle, la reprise économique devrait aussi raviver les frais d’itinérance, l’immigration et les dépenses des entreprises, trois sources de croissance pour les revenus, à partir du deuxième semestre de 2021.

Au premier trimestre, Vince Valentini prévoit une baisse de 1,3% du bénéfice d’exploitation et de 10% du bénéfice à 0,71$ par action, conforme au consensus.

Ce recul s’explique par une baisse prévue de 36% à 15 000 du nombre d’abonnés sans fil au service post-payé et de 3% du revenu moyen mensuel par abonné à 50,18$.

AutoCanada (ACB, 33,38$): le plan du concessionnaire multi-marques offre du potentiel

Sur le même sujet

À surveiller: Savaria, AutoCanada et Fiera Capital

Que faire avec les titres de Savaria, AutoCanada et Fiera Capital? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Couche-Tard, Stantec et AutoCanada

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Stantec et AutoCanada? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

18/09/2021 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.