À surveiller: Banque Nationale, Lightspeed et MTY

Publié le 03/12/2020 à 08:46, mis à jour le 03/12/2020 à 15:58

À surveiller: Banque Nationale, Lightspeed et MTY

Publié le 03/12/2020 à 08:46, mis à jour le 03/12/2020 à 15:58

Par Dominique Beauchamp

Photo: Lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Lightspeed et MTY? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Banque Nationale (NA, 72,59$): la banque est plus qu'un refuge de pandémie  

Meny Grauman, de Banque Scotia, prend le contrepied de ses collègues au sujet de la Banque Nationale qu’il juge sous-évaluée par rapport à ses semblables en fonction des bénéfices qu’il prévoit pour 2022.

Son positionnement régional et la moins grande part de ses prêts aux industries cycliques en ont fait un choix prudent pendant la pandémie, explique-t-il.

Maintenant que la fin de la pandémie se dessine, les investisseurs seront tentés de favoriser d’autres institutions, mais Meny Grauman croit que la banque québécoise reste un bon choix.

L’analyste augmente ses prévisions de bénéfices de 13% pour 2021 et de 4% pour 2022 en raison des meilleures perspectives que prévu en ce qui a trait aux prêts et aux dépenses ainsi que pour la division des marchés financiers.

En 2021, le bénéfice avant provisions et avant impôts ne répétera pas la hausse de 9% de 2020, mais Meny Grauman mise sur une amélioration d’un pourcent malgré les pressions sur les marges.

La banque a notamment dévalué certains actifs intangibles de 71 millions de dollars (0,10$ par action) et a comptabilisé des indemnités de départ de 48 millions de dollars (0,15$ par action). Ces deux mesures économiseront 43 M$ en 2021 et 50 M$ en 2022.

Le rachat du reste (20%) de sa filiale américaine de prêts spécialisés Credigy ajoutera aussi 0,07$ par action aux bénéfices.

Combinés aux provisions pour pertes sur prêts estimées en 2021 (de 25 à 35 points de pourcentage de l’ensemble des prêts), tous ces éléments contribueront ensemble 0,50 à 0,60$ par action au bénéfice de 2021.

Au total, Meny Grauman augmente ses prévisions de bénéfice de 6,10 à 6,97$ pour 20201 et celles pour 2022 passent de 6,71 à 7$ par action.

L’analyste augmente aussi son cours cible de 83 à 88$, ce qui offre un rendement potentiel de 25,1%, incluant le dividende de 3,9%.

Après un regain de 12,5% en novembre, le titre s’échange à un multiple de 10,4 fois le bénéfice que prévoit l'analyste en 2022.

En fonction du consensus, l'évaluation de 9,9 fois de la banque québécoise se compare à la moyenne de 10,4 fois pour les grandes banques.

Lightspeed POS (LSPD, 78,06$): un milliard pour des revenus de 116 M$ de plus

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Nationale, Savaria et Loblaw

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Savaria et Loblaw?

Titres en action: High Liner, Bausch Health, Banque Nationale...

Mis à jour le 24/02/2021 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: que révèle l'humeur printanière des pros ?

BLOGUE. Les pros sont toujours aussi optimistes pour l'économie et les profits, mais certains paris s'essoufflent.

Bourse: Wall Street termine sans direction claire

Mis à jour à 17:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Elle a été lésée par la mauvaise séance des valeurs technologiques.

Titres en action: Québecor, JPMorgan Chase, Cogeco, EasyJet, Tesco, Toshiba

Mis à jour à 10:36 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.