À surveiller : Netflix, Nikola et Foot Locker

Publié le 09/07/2020 à 08:15

À surveiller : Netflix, Nikola et Foot Locker

Publié le 09/07/2020 à 08:15

Par Stéphane Rolland

Nikola (NKLA, 49,82 $US) : encore biens des inconnus

Pour le moment le fabricant de camions à piles combustibles est davantage un plan d’affaires qu’une entreprise bien rodée, juge Joseph Spak, de RBC Marchés des capitaux, qui commence le suivi de Nikola.

Le marché potentiel de la société qui a fait son entrée en Bourse au début du mois de juin pourrait atteindre 600 milliards de dollars américains (G$US), dont 128 G$US aux États-Unis seulement. Le fabricant vend des camions à batteries électriques pour les courtes distances et à piles combustibles pour ceux destinés au long trajet.

«Nous pensons que la demande pour des camions à zéro émissions pourrait croître en raison de la règlementation et des objectifs de développements durables des entreprises. Dans certains marchés, la décision de migrer vers ce type de véhicules peut être rentable économiquement, selon l’analyste.

Non seulement, elle veut fabriquer les camions à piles combustibles, mais elle souhaite également vendre l’hydrogène qu’elles consomment. Ce modèle complémentaire est unique, mais son potentiel demeure incertain, croit l’analyste. Il note que l’adoption des consommateurs et l’efficacité opérationnelle de l’entreprise sont encore inconnues.

Joseph Spak juge donc que Nikola est difficile à évaluer. Il émet une recommandation «surperformance de secteur » et une cible de 46 $US.

Foot Locker (FL, 34 $US) : des vents favorables

À la une

Trump pourrait augmenter les impôts dans un second mandat

24/09/2020 | François Normand

Le déficit des États-Unis triplera en 2020 à 3 300 milliards de dollars, selon les services du budget du Congrès (CBO).

Les prix des maisons pourraient baisser de 7% en 2021

L'indice des prix des maisons pour 2021 prévoit également une baisse de prix de 6,7 % pour les maisons unifamiliales.

Québec invite la population à minimiser les contacts sociaux

« Pour casser la vague, il faut faire un effort pour minimiser vos contacts sociaux dans les prochains jours…»