À surveiller : Netflix, Nikola et Foot Locker

Publié le 09/07/2020 à 08:15

À surveiller : Netflix, Nikola et Foot Locker

Publié le 09/07/2020 à 08:15

Par Stéphane Rolland

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Netflix, Nikola et Foot Locket? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Netflix (NFLX, 476,89 $US) : en bonne posture

L’adoption et l’utilisation de la diffusion en continu se sont accélérées tandis que la pandémie a limité les occasions de loisirs à l’extérieur de la maison. Netflix est en excellente posture pour profiter de cette tendance, rappelle Maria Ripps, de Canaccord Genuity, en prévision des résultats du deuxième trimestre, attendus pour le 16 juillet.

L’analyste anticipe que la société dévoilera «un autre bon trimestre». Elle prévoit que Netflix aura ajouté 7,9 millions de nouveaux abonnés, un peu plus que la prévision de la direction à 7,5 millions.

En raison de la pandémie, la production de nouvelles séries est perturbée par les interruptions de tournage. Avec son imposante librairie de contenus existants, Netflix est en bonne posture pour se démarquer tandis que tous les services auront plus de difficultés à sortir des nouveautés.

À plus long terme, la transition de la télévision traditionnelle vers la diffusion en continu se poursuivra et Maria Ripps, de Canaccord Genuity, juge que Netflix est en bonne posture pour dominer ce secteur.

Canaccord réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 550 $US.

Nikola (NKLA, 49,82 $US) : encore biens des inconnus

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.