Pdg québécois en TIC: l'humeur est à la croissance


Édition du 28 Février 2015

Pdg québécois en TIC: l'humeur est à la croissance


Édition du 28 Février 2015

Le rendez-vous annuel des présidents de société de haute technologie québécoise, qui se tenait la semaine dernière à Mont-Tremblant, n'aura jamais été aussi couru.

À lire aussi:
Chantal Trépanier, d'enseignante au primaire à PDG de l'année
Pdg québécois en TIC: les deux finalistes
Fibrenoire: l'éclosion     

Au dernier décompte, 151 d'entre eux se sont retrouvés pour cette quinzième édition de Vision PDG, qui s'adresse aux patrons des entreprises en technologie de l'information et des communications (TIC), essentiellement des PME dont l'effectif va de quelques employés à quelques centaines. Ils se retrouvent année après année lors de l'événement organisé par l'Association québécoise des technologies (AQT). Mais quelle que soit leur taille, ces firmes ont toutes un élément en commun : leurs dirigeants n'ont pas froid aux yeux.

Ce trait de caractère m'a frappé lorsque j'ai eu l'occasion de participer pour la toute première fois à Vision PDG, en février 2009. Nous étions alors profondément plongés en récession, la pire à avoir frappé l'économie mondiale depuis la grande dépression. On aurait normalement pu s'attendre à une atmosphère morose, voire funèbre. Après tout, la planète était frappée d'un mal si intense que la crainte d'une nouvelle dépression était omniprésente.

Pourtant les pdg, quoique mesurés dans leurs propos, étaient plutôt sur le mode de l'attaque : cette crise brutale présentait en même temps des occasions d'affaires. Il suffisait de s'accrocher et de trouver les bons partenaires financiers, parce que le crédit, lui, demeurait frileux. Et le vent allait finir par tourner.

Les discussions en public étaient animées, celles qui se déroulaient en coulisse portaient sur de possibles transactions. Ces dirigeants de PME défiaient l'adversité. J'avais par la suite écrit avoir trouvé là un antidote au défaitisme ambiant.

Le milieu québécois des TIC n'est pas immunisé contre le mauvais sort. De plus, la réduction des crédits à la R-D annoncée par le gouvernement Couillard a fait mal. Il en a été ouvertement question la semaine dernière, même si l'humeur est toujours à la croissance. La relance du programme des gazelles (rebaptisé PerforME) est cependant bien accueillie, d'autant qu'une bonne partie du chiffre d'affaires de ces PME est réalisé à l'étranger. Si on parvient effectivement à les renforcer, autant financièrement que stratégiquement, de belles ouvertures pourraient se créer, étant donné que la baisse du dollar canadien offre maintenant une meilleure marge de manoeuvre.

Il convient aussi de souligner une première pour cette 15e édition de Vision PDG.

Chaque année, en plein milieu de l'événement, le groupe élit son pdg de l'année. La soirée est particulière : trois finalistes viennent tour à tour présenter leurs réalisations lors d'un court discours de candidature qui dure tout au plus cinq minutes. Leurs pairs - seulement les pdg - votent ensuite pour choisir leur champion, qui s'est avéré être... une championne cette fois-ci. Chantal Trépanier, présidente de SIM, une firme de Shawinigan, est ainsi devenue la première femme à mériter cet honneur. (Denis Lalonde signe un profil de Mme Trépanier en page 8.) C'est un véritable signe des temps, couplé à un fidèle reflet de la réalité, puisque la représentation féminine grandit d'année en année dans l'industrie.

Le vote a été serré, comme c'est régulièrement le cas. Les deux autres prétendants, Paul Hamelin, de Giro (Montréal), et Sylvain Boucher, d'Ergoresearch (Laval), ont eux aussi fait bonne impression. Mais il ne peut y avoir qu'un roi, pardon, une reine... Et même si cette compétition reste amicale, elle symbolise quand même l'esprit qui règne dans le monde québécois des technologies : travailler à se distinguer parmi la concurrence. Car la vraie, la plus coriace, vient de toutes les autres entreprises de TIC réparties partout sur la planète. Mais les québécoises sont bien outillées pour se faire valoir.

À lire aussi:
Chantal Trépanier, d'enseignante au primaire à PDG de l'année
Pdg québécois en TIC: les deux finalistes
Fibrenoire: l'éclosion     

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.