Comment devenir un super-héros de la collaboration?

Publié le 07/07/2014 à 06:20

Comment devenir un super-héros de la collaboration?

Publié le 07/07/2014 à 06:20

Si chacun des complices suit effectivement ce raisonnement, ils écoperont de 5 années de prison, l’un comme l’autre. Mais voilà, s'ils étaient tous deux restés silencieux, ils n'auraient écopé que de 6 mois chacun… Cet exemple montre qu’être purement rationnel et individualiste ne mène pas toujours à la meilleure solution.

Le dilemme du prisonnier est ce qu’on appelle un jeu est à somme non nulle, c'est-à-dire que la somme des gains pour les participants n'est pas toujours la même. Il faut dès lors tenir compte de l’option de la collaboration.

Bien. J'espère que c'est maintenant un peu plus clair pour vous. Les quatre chercheurs chinois ont donc considéré plusieurs classiques de la sorte, et y ont introduit une dimension supplémentaire. Laquelle? La possibilité pour chaque joueur de faire varier l'intensité du lien qu'il a avec l'autre, au fil du temps.

Un exemple très simple… Imaginons que vous soyez l'un des deux joueurs, et que vous ayez une prédisposition à vous montrer collaboratif avec autrui, de manière générale. Vous remarquez que l'autre, lui, a plutôt tendance à chercher son profit personnel à chacune de vos interactions, n'ayant pas trop de scrupules à vous flouer si cela fait son affaire. Eh bien, dans le modèle de Long Wang et de ses assistants, vous êtes en mesure, par exemple, de diminuer l'intensité du lien qui vous unit à cette personne égoïste, dans l'optique de vous faire moins arnaquer par elle, ou, autre exemple, d'augmenter l'intensité du lien en modifiant sa nature (disons que vous vous montrez moins généreux avec elle, pour lui faire sentir que vous n'êtes pas dupe), dans l'optique, cette fois-ci, d'inciter l'autre à changer d'attitude à votre égard. Subtil, n'est-ce pas?

Puis, les quatre chercheurs chinois ont analysé ce qui se passait, une fois cette modification apportée aux classiques de la théorie des jeux. Et tenez-vous bien, ils ont ainsi mis au jour des merveilles! Oui, des merveilles, comme vous allez le voir :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Bob Dylan vend à Sony tout son catalogue de musique enregistrée

Mis à jour le 24/01/2022 | AFP

Cet accord couvre aussi les «droits des futures nouvelles sorties» de chansons.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...