Comment devenir un leader collaboratif?

Publié le 06/05/2014 à 09:09

Comment devenir un leader collaboratif?

Publié le 06/05/2014 à 09:09


 


4. Qu'est-ce qui nous empêche de collaborer?


Chacun est appelé à exprimer ce qui risquerait a priori de faire échouer les collaborations évoquées par les uns et les autres. Avec des phrases du genre : «S'il fallait maintenant collaborer avec eux, ça nous ferait perdre un temps fou», «On peut très bien se débrouiller sans eux», et autres «Ils auraient plus à gagner que nous».


Pourquoi se livrer à cet exercice? Parce qu'il va permettre au manager de mettre en évidence le fait que les freins à la collaboration sont, avant tout, des freins personnels. Soit :


> La recherche excessive d'autonomie. On veut être maître de son travail et de sa performance, à tout prix.


> La méfiance. On croit que les autres ne seront pas intéressés par une collaboration, même ponctuelle.


> Le doute. On craint secrètement de ne pas être à la hauteur de la mission, ce dont les autres se rendraient alors compte.


> Le besoin excessif de reconnaissance. On a peur qu'autrui s'attribue tout le mérite du succès futur.


> L'aversion pour les nouvelles connexions. On ne veut nouer qu'un certain nombre de liens avec les autres, des liens forts et évidents, mais par trop limitatifs.


> Etc.


 


5. Suis-je vraiment prêt à collaborer?


Une fois que chacun a réalisé que les freins à la collaboration sont en grande partie en lui, il va saisir qu'il lui suffit de changer pour pouvoir mieux collaborer à l'avenir. Changer quoi, au juste? Il peut le découvrir en s'inspirant de son manager, qui, lui, doit désormais s'évertuer à servir de modèle.


Comment, me direz-vous, le manager peut-il devenir lui-même plus collaboratif qu'auparavant? En adoptant de nouveaux comportements, comme ceux indiqués par M. Gosselin lors de sa conférence :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Nouveaux diplômés, quelles sont vos chances d'être embauchés?

25/04/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. L'optimisme est de mise, selon une étude menée au Canada par le cabinet-conseil Robert Half.

Gagnez en leadership grâce au cardinal Mazarin!

23/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est qu'il savait, entre autres, comment déléguer subtilement et comment agir selon une méthode rigoureuse...

Blogues similaires

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

25/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...