Trois trucs d'espion pour briller au bureau

Publié le 05/05/2014 à 06:09

Trois trucs d'espion pour briller au bureau

Publié le 05/05/2014 à 06:09

Rien de plus facile que de se faire espionner au bureau... Photo: DR

Rivalités, soupçons, trahisons… Le monde des affaires – et parfois même le milieu de travail – est dangereux, dès lors que chacun cherche à tirer son épingle du jeu. Qui d'entre nous, d'ailleurs, n'a jamais eu affaire à un coup tordu? Et qui n'a pas eu du mal à y faire face, sous le coup de la surprise? Vous voyez ce que je veux dire…


Découvrez mes précédents billets


Rejoignez-moi sur Twitter


Mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau


D'où l'intérêt d'être averti que cela existe. Mieux, d'être prêt à y faire face, le moment venu. C'est ce que j'ai réalisé en feuilletant Le Guide de l'espionnage au bureau (Marabout), de Keith Melton, un expert mondial en espionnage technologique, et Craig Piligian, un producteur de télévision.


Pas convaincus? Alors je vous invite à découvrir trois des trucs d'espion présentés dans ce guide…


> Crypter votre carnet d'adresses


Vous partez en voyage d'affaires. Et vous ne souhaitez pas que n'importe qui sache qui vous allez rencontrer, ni où, ni quand. Surtout pas son concurrent local, à qui vous avez prévu également de rendre visite : si jamais il tombait sur votre carnet d'adresses, ce serait la catastrophe.


Que faire? Crypter votre carnet d'adresses, comme un espion.


1. Attribuer un nom de code à votre contact


«Le nom de code doit avoir un rapport intuitif avec le vrai nom. Résistez à la tentation de choisir un nom facile à associer avec le projet. Les services de renseignement créent des noms de code au hasard, à l'aide d'une banque de données informatique d'un million de noms, voire plus. Vous pouvez adopter une approche similaire, en achetant un recueil de prénoms d'enfants. Ouvrez le livre à n'importe quelle page, posez votre doigt et choisissez celui sur lequel vous êtes tombé. Le sexe n'a aucune importance dans le choix : Carlos peut être attribué à une femme et Marie, à un homme.»

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Les 12 trucs pour (enfin) bien dormir, selon Matthew Walker

16/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Mine de rien, un mauvais sommeil est une terrible nuisance pour notre productivité. Entre autres.

Être un vrai leader au 21e siècle, selon le dalaï lama

11/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La bonne nouvelle, c'est qu'il est on ne peut plus simple d'en devenir un. Si, si...

Blogues similaires

Première: l'Université Concordia se lance dans l'investissement d'impact

16/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Février: Concordia émet des obligations vertes et durables. Avril: elle alloue 1,2M$ en investissement d'impact.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...