7 trucs ultrasimples pour être (enfin) heureux au travail

Publié le 27/06/2017 à 06:06, mis à jour le 27/06/2017 à 06:34

7 trucs ultrasimples pour être (enfin) heureux au travail

Publié le 27/06/2017 à 06:06, mis à jour le 27/06/2017 à 06:34

Neil Pasricha est l'auteur du bestseller «The Happiness Equation»... Photo: DR

Connaissez-vous Neil Pasricha? Il s’agit d’un blogueur canadien connu pour son bestseller The Book of Awesome et pour ses performances mémorables lors de ses présentations TEDx (celle intitulée «The 3 A’s of Awesome» figure parmi les 10 plus regardées). Son créneau : être positif dans la vie permet de soulever des montagnes.

Je suis actuellement en train de dévorer son dernier ouvrage, The Happiness Equation (Putnam, 2016), qui montre avec brio que le véritable défi dans la vie au travail n’est pas d’avoir du succès, mais d’être heureux, c’est-à-dire de s’épanouir et d’aider les autres à en faire autant. Chaque page est fascinante, car chaque page présente matière à réflexion, et donc une occasion en or de changer pour le mieux notre quotidien au travail.

Vous me connaissez, je ne résiste pas au plaisir de vous en traduire librement un passage qui m’a particulièrement intéressé, celui où Neil Parischa présente 7 façons d’être immédiatement heureux au travail…

Mon nouveau livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

«J’ai consulté des centaines d’études scientifiques dans l’espoir d’identifier les moyens les plus simples d’entraîner notre cerveau à positiver, et donc à tendre vers le bonheur. J’en ai identifié sept qui me semblaient intéressantes et dont les résultats ont été validés par d’autres chercheurs. Les voici. Et notez bien que si vous faites au moins l’une de ces choses durant deux semaines d’affilée, vous vous sentirez plus heureux que jamais. Garanti!»

1. Marcher trois fois par semaine

«Une équipe de chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie a publié dans le Journal of sport & exercise psychology que plus une personne est active physiquement, plus elle se sent excitée et enthousiaste. Et il en faut finalement peu pour en arriver là : il suffit de marcher d’un bon pas durant 30 minutes, trois fois par semaine, pour se sentir plus heureux.

«Par ailleurs, une autre étude a mis au jour le fait que marcher trois fois par semaine durant 30 minutes permettait de surmonter la dépression clinique. Oui, la dépression clinique. Marcher ainsi était même plus efficace que de combiner exercice physique et médicaments.»

2. Écrire vingt minutes

«Retranscrire à la main pendant vingt minutes une expérience positive que l’on a vécue nous procure immédiatement du bien-être. Pourquoi? Parce qu’on revit ce moment si précieux au moment où on l’écrit et parce qu’on le revit chaque fois qu’on relit le texte par la suite. Dès lors, notre cerveau nous projette dans un état de bonheur.

«Richard Slatcher et James Pennebaker, deux chercheurs de l’Université du Texas, ont demandé à des couples de rédiger, chacun de son côté, ce qu’ils pensaient de leur vie de couple. Et ce, trois fois par jour, durant vingt minutes. Résultats? Ceux qui ont fait ça ont réussi à nettement mieux dialoguer entre eux immédiatement après, et à long terme, ont été plus stables et heureux que ceux qui n’avaient pas effectué ce travail d’écriture.»

3. Distribuer du bonheur autour de soi

«Il suffit d’effectuer cinq actes de gentillesse au hasard durant une semaine pour se sentir nettement plus heureux qu’auparavant. C’est ce qu’a découvert Sonja Lyubomirsky, l’auteure de The How of Happiness, après avoir demandé à des étudiants de Stanford de bien vouloir agir de la sorte envers n’importe qui : offrir un café à un collègue, tondre la pelouse du voisin, rédiger un mot de remerciement à l’attention du gardien de l’immeuble, etc. L’explication est simple : comme les gens apprécient ces gestes-là, on a une meilleure image de soi-même, on s’estime davantage, et on est, donc, plus heureux.»

4. Décrocher totalement

«Une étude menée par des chercheurs de l’Université d’État du Kansas a découvert que le meilleur moyen de “recharger ses batteries” après une journée de travail consistait à… ne rien faire du tout juste après. D’où l’intérêt d’éteindre carrément son cellulaire après le dîner. Ou encore, de ne jamais aller sur le Web lorsqu’on est en congé. Il faut décrocher. Totalement.»

5. Se mettre en état de flow

«On est en état de flow lorsqu’on est totalement absorbé par la tâche qu’on est en train d’accomplir, lorsqu’on est entièrement immergé dans le moment présent. Dès lors, notre ego se tait. Le temps file sans qu’on le réalise. Nos gestes s’enchaînent à la perfection les uns aux autres de manière fluide, inconsciente. Bref, l’instant est parfait.

«Comment se mettre dans un tel état? En se lançant dans un défi qui nous allume et qui nécessite l’utilisation d’une palette de talents qui nous sont propres. Autrement dit, en nous attelant à mission passionnante.»

6. Méditer pendant deux minutes

«Des chercheurs de l’Hôpital général du Massachusetts ont scanné le cerveau de gens qui avaient participé à un cours de méditation, avant et après. Ce qui leur a permis de voir que les parties du cerveau en lien avec la compassion et la conscience de soi avaient été activées tandis que celle en lien avec le stress avait, elle, été désactivée. Autrement dit, méditer permet de reconfigurer l’activité de notre cerveau, en nous enlevant du stress et en nous procurant du bonheur. Cet effet peut se faire sentir rien qu’en faisant une habitude de méditer pendant deux minutes d’affilée.»

7. Exprimer cinq gratitudes

«Les chercheurs Robert Emmons et Michael McCullough ont demandé à des volontaires d’écrire, pour certains, cinq gratitudes, pour d’autres, cinq tracas, et pour d’autres encore, cinq événements marquants survenus dans leur vie durant la semaine écoulée. Et ce, pendant dix semaines consécutives. Résultat? Ceux qui avaient pris l’habitude de rédiger cinq gratitudes par semaine étaient à la fin non seulement plus heureux que les autres, mais aussi en meilleure santé qu’eux.»

Voilà. Vous disposez maintenant des 7 trucs de Neil Pasricha pour vous sentir nettement plus heureux au travail. N’hésitez pas à recourir à plusieurs d’entre eux dans votre quotidien au travail. C’est sûr que cela améliorera la situation.

En passant, mère Teresa aimait à dire : «Nous ne saurons jamais tout le bien qu’un simple sourire peut être capable de faire».

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe LinkedIn

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon nouveau livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...