Croissance: attention danger!

Publié le 10/01/2023 à 16:43

Croissance: attention danger!

Publié le 10/01/2023 à 16:43

«Tomber de vélo à 5 km/h c’est une chose, tomber de vélo à 100 km/h, c’en est une autre!» (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Le modèle économique dans lequel nous évoluons ne donne pas beaucoup d’autres choix aux entreprises que de croître année après année. En effet, bien que le mouvement de décroissance ait connu une résurgence au cours des dernières années, la croissance reste l’objectif de la grande majorité.

Que cet objectif soit volontaire, nécessaire ou obligatoire, le fait reste le même. Augmentation des ventes, des parts de marchés, ouverture de nouveaux territoires, lancement de nouveaux produits, la croissance prend différentes formes selon vos objectifs et surtout les attentes que l’on a de votre entreprise.

Par exemple, pour Tesla, les attentes du marché ne portent pas uniquement sur une croissance du revenu annuel ou des bénéfices, mais plutôt sur la hausse de la cadence de livraison des voitures. Pour d’autres, surtout dans le secteur technologique, c’est la croissance d’abonnés ou de clients récurrents qui est la plus importante, quitte à augmenter temporairement le déficit pour ce faire.

Cela étant dit, la croissance est une arme à double tranchant si elle n’est pas bien réfléchie et exécutée. En effet mal contrôlée, elle marque ironiquement bien souvent le début de la fin pour l’entreprise qui la subit.

La croissance coûte cher. Investir en recherche et développement afin de lancer des nouveautés, embaucher rapidement des personnes clés afin de faire face à la demande, surinvestir en ventes et en marketing afin de «nourrir la bête», coûtent cher.

De plus, plus on va vite, plus l’équilibre devient fragile. Tant que tout va bien, la croissance est une drogue exhilarante, cependant, dès que l’on perd l’équilibre elle peut rapidement devenir un cauchemar. Tomber de vélo à 5 km/h c’est une chose, tomber de vélo à 100 km/h, c’en est une autre!

Les pièges de la croissance sont malheureusement trop souvent dans l’ombre des moments forts et excitants qu’elle nous fait vivre. Pourtant, ils devraient être connus et bien compris par toute équipe de gestion souhaitant la vivre.

Il s’est écoulé plus d’une décennie depuis la toute première vente d’une bouteille de Pur Vodka. Au fil des années, j’ai traversé plusieurs étapes importantes, ponctuées de périodes de forte croissance qui m’en ont fait voir de toutes les couleurs. Après avoir fait probablement toutes les erreurs possibles et imaginables, j’ai appris à la dure à quel point j’aurais préféré avoir une meilleure connaissance du sujet.

Forts de toutes ces erreurs (que je considère comme expériences enrichissantes aujourd’hui!), j’ai tiré quelques leçons que je tiens à vous partager afin de vous donner une chance de ne pas tomber dans les mêmes pièges que moi!

 

Définir et élaborer une stratégie de croissance

En effet, la croissance se bâtit, elle ne tombe pas du ciel. En définissant vos objectifs et en mettant sur papier un plan détaillé, vous vous donnerez la chance de vous éloigner de l’arbre afin de mieux voir la forêt. Ce n’est pas en plein milieu du cyclone que vous aurez le temps de réfléchir en profondeur à votre stratégie.

 

Chiffrer et financer votre croissance

Eh oui! Comme pas mal tout projet d’affaires, le financement est le nerf de la guerre. Sachant que la croissance coûte cher et que bien souvent pour aller encore plus vite on accepte de payer une «surprime», il est impératif de prévoir vos dépenses et surtout de planifier les différentes méthodes de financement qui vous permettront de continuer d’en profiter.

 

Avoir les deux mains sur le volant

Plus la croissance est rapide, plus le risque d’erreur augmente. Afin de minimiser ces risques, le contrôle est primordial. Contrôle des prises de décisions, des coûts, des dépenses, de l’endettement et beaucoup plus. Sans avoir les deux mains solidement ancrées sur le volant, la moindre erreur peut s’avérer fatale. Bien que mes propos semblent exagérés, croyez-moi, le chemin entre la croissance et la gestion de crise est beaucoup plus court qu’on ne le pense.

 

Sur ce, je vous laisse, en espérant vous avoir donné quelques conseils qui vous serviront dans votre propre parcours, et vous souhaite de vivre une belle croissance saine et réfléchie! 

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Blogues similaires

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Serez-vous sobre en 2022?

BLOGUE INVITÉ. Avez-vous déjà réfléchi à l’impact environnemental de votre comportement numérique?

L’entrepreneur Big Brother?

16/11/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Les outils informatiques qui analysent le travail des employés pourraient causer des problèmes.