Les pièges à aubaine font mal!

Publié le 24/07/2017 à 13:30

Les pièges à aubaine font mal!

Publié le 24/07/2017 à 13:30

L'annonce d'un nouveau site sur hibbett.com. (Saboteur)

Un détaillant américain d’articles de sport vient tout juste de mettre en garde ses investisseurs concernant les résultats du deuxième trimestre à venir. Un récent communiqué de Hibbett Sports (NASDAQ, HIBB) sème la frousse: on s’attend à des ventes comparables de -10% pour ses quelque 1000 magasins. Par la même occasion, peut-être pour tenter d’amoindrir le choc, on annonce un nouveau site en ligne.


Hibbett Sports s’avéra fort profitable lors des 10 dernières années (même en incluant la crise financière), avec un retour sur l’avoir des actionnaires de plus de 20%. La société affiche un bilan solide, et une croissance annuelle des ventes de 6% sur cinq ans. Avant l’annonce d’aujourd’hui, un investisseur aurait pu flairer l’aubaine, étant donné un ratio cours/bénéfice courant de 6 fois. Sur les 10 dernières années, la moyenne d’évaluation oscillait autour de 20 fois! Difficile de résister à une telle «aubaine», malgré des ventes comparables de -2,3% au premier trimestre.


Une personne qui aurait décidé de faire le saut en raflant des actions peu avant l’annonce d’aujourd’hui se retrouverait avec une perte de 30% au moment d’écrire ces lignes. Or, nous pouvons facilement comprendre l’attrait pour ce genre de titre, qui par le passé, ne s’était jamais négocié à de si faibles ratios. Bed Bath & Beyond (NASDAQ, BBBY) constitue un autre exemple parmi tant d’autres. Le titre se transige à environ 6 fois les profits courants.


Certes, on peut à certaines occasions blâmer la température pour justifier les mauvais résultats chez bien des détaillants. Toutefois, si tel est le cas, nous nous retrouvons avec une météo particulièrement défavorable depuis pas mal de temps!


Nous avions mentionné dans ce blogue qu’étudier la société Amazon (NASDAQ, AMZN) était devenu un incontournable. Nous pensons que la compréhension de son modèle d’affaires aide beaucoup l’investisseur à se faire une idée des enjeux auxquels font face les détaillants traditionnels ces temps-ci. Amazon ne constitue pas un simple compétiteur. Elle révèle l’existence évidente de la forte tendance dans la façon dont les consommateurs procèdent à leurs achats.


 


Au sujet des auteurs du blogue: Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Blogues similaires

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.