Le profit se crée au moment de l'achat

Publié le 07/03/2015 à 11:46

Le profit se crée au moment de l'achat

Publié le 07/03/2015 à 11:46

(Photo: Shutterstock)

Dans le domaine de l'immobilier, nous avons entendu à plusieurs reprises que le profit survenait au moment de l'achat. Ce principe souligne l'importance d'obtenir un bon prix lors de l'acquisition, que ce soit par la recherche assidue d'opportunités ou par une négociation serrée. Ce même principe peut s'appliquer de façon similaire à la Bourse et ainsi créer un sentiment de richesse dès l'acquisition d'un titre. 

Il subsiste toutefois une différence notable dans les deux domaines. En immobilier, on peut négocier très efficacement à l'achat, à un tel point que l'on pourrait revendre immédiatement la propriété à profit sans même y effectuer des modifications ou améliorations. À la Bourse, un titre acquis au coût de 20$ ne peut être revendu à 30$ à un autre investisseur dans l'immédiat. L'action doit d'abord s'apprécier, ce qui exige un certain temps. 

S'il mise sur les profits générés à long terme par une société, un investisseur peut se permettre de payer un prix raisonnable, correspondant à la valeur de l'entreprise. On ne s'enrichit pas sur le coup, mais il s'agit d'un investissement. Avec le temps, des bénéfices seront produits par la société, et ceux-ci devraient être reflétés dans le prix du titre en Bourse. Il s'agit d'un principe assez simple à saisir. 

Investir autrement

Blogues similaires

Banque Nationale: qu'est-ce qui soulève son titre?

BLOGUE. L'action a grimpé de presque 9% pendant la séance tandis que le S&P/TSX avançait d'à peine 0,8%. Voici pourquoi.

Banques: de bonnes notes pour la Royale, la Nationale, la TD et la CIBC

BALADO. BMO et la Scotia font moins bonne figure, dit Steve Bélisle, de Gestion de placements Manuvie.