Le pape critiquerait-t-il le capitalisme?

Publié le 03/05/2013 à 17:28, mis à jour le 05/05/2013 à 23:38

Le pape critiquerait-t-il le capitalisme?

Publié le 03/05/2013 à 17:28, mis à jour le 05/05/2013 à 23:38

© Mattiaath | Dreamstime.com

BLOGUE. Jeudi matin dernier, le pape François a envoyé un message sur Twitter, que l'on pourrait traduire en ces termes : 

''Mes pensées se tournent vers les personnes qui sont sans emploi, souvent à cause d'une attitude égocentrique axée sur les profits à tout prix.''  

Le pape a également donné un discours la journée précédente, dans lequel il faisait référence à un incident survenu au Bangladesh, causant la mort de centaines de travailleurs dans une manufacture.

Il s'avère tout naturel d'éprouver de la sympathie envers ces gens. Quant à la société qui les employait, tout manquement à la sécurité ainsi que toute condition de travail inacceptable doivent être décriés. Toutefois, le discours du pape semble être contradictoire.

Les travailleurs du Bangladesh peuvent certes être considérés comme étant exploités. Les bas salaires ainsi que les piètres conditions de travail le prouvent. Néanmoins, on discute bien d'employeurs qui ont ''embauché'' des gens. Or, le pape critique également les sociétés qui n'embauchent point, parce que ces dernières souhaitent préserver leur profitabilité, laissant sous-entendre qu'elles seraient tout aussi fautives. 

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers

Blogues similaires

Bourse: que révèle l'humeur des pros?

Les paris de reprise dominent, mais le sondage mensuel de BofA Securities offre quelques trouvailles.

Quoi faire dans les derniers jours de la ruée vers les REER, et au-delà

26/02/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les contribuables peuvent contribuer à leur REER et décider de leur stratégie d'investissement plus tard.