Les premières critiques du PlayBook de RIM sont positives

Publié le 13/04/2011 à 23:58, mis à jour le 15/04/2011 à 00:42

Les premières critiques du PlayBook de RIM sont positives

Publié le 13/04/2011 à 23:58, mis à jour le 15/04/2011 à 00:42

La critique la plus sérieuse à l'endroit du PlayBook porte sur le manque d’applications développées spécifiquement pour la tablette, soit 3000, contre 27 000 pour le BlackBerry, 65 000 pour l’iPad et quelque 400 000 pour l’iPhone. RIM, qui n’est pas sans savoir que le nerf de la guerre sur le marché de la mobilité, ce sont les applications, a d’ailleurs tout mis en œuvre pour offrir un écosystème d’applications le plus large possible à l’occasion du lancement du PlayBook.

Mathieu Juneau, directeur conception et intégration de la boîte de marketing mobile SKeX Communication, m’expliquait d’ailleurs que RIM offrait un PlayBook gratuit à tous les développeurs en mesure de livrer une application PlayBook avant le 31 mars dernier. Ne s’avouant pas vaincu malgré le faible nombre de développeurs intéressés, RIM a laissé entendre que sa tablette serait compatible avec les applications Android… mais il semble que cela ne sera pas possible lors du lancement de la tablette la semaine prochaine.

Du reste, la tablette n’aura qu’à séduire les propriétaires de BlackBerry auxquels elle est d’abord destinée pour devenir un succès commercial. Et, avec le succès commercial, viennent les applications, puis, sans doute prochainement… un PlayBook 2 doté d’une connectivité 3G.

 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Vers un tout nouveau monde du travail?

BLOGUE. Employeurs comme employés doivent vite apprendre à travailler autrement, selon une étude de PwC...