Quand testament et philanthropie se rencontrent

Publié le 19/11/2021 à 10:49

Quand testament et philanthropie se rencontrent

Publié le 19/11/2021 à 10:49

Grâce à la rédaction de votre testament, vous pouvez décider de venir en aider à des projets et causes qui vous tiennent à cœur. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Grâce à la rédaction de votre testament, vous pouvez décider de venir en aider à des projets et causes qui vous tiennent à cœur.

En Ontario, novembre est le mois du testament. J’aime beaucoup l’idée d’avoir un moment dédié à la sensibilisation du public au sujet de l’importance d’avoir un testament en bonne et due forme.

Et par un pur hasard, j’écris ce blogue le 15 novembre, la journée désignée, partout au Canada, comme étant la Journée nationale de la philanthropie. L’objectif de cette journée est de célébrer les individus, les entreprises et autres organisations qui sont engagés pour le bien d’autrui.

Mais y a-t-il un lien entre les testaments et la philanthropie? Absolument! Il existe même une campagne nationale d’éducation publique intitulée Volonté de faire. Il s’agit en effet d’un mouvement national visant à «inciter les Canadiens et les Canadiennes à adopter une façon différente de donner aux organismes de bienfaisance et ainsi leur donner l’opportunité d’apporter des changements sociaux bénéfiques grâce à leur testament», auquel participent de nombreux organismes de charité et plusieurs partenaires philanthropes parmi lesquels des experts en finance et en droit.

Ce mouvement a été initié par l’ACPDP, soit l’Association canadienne des professionnels en dons planifiés. Cette organisation travaille à promouvoir les dons de bienfaisance auprès du public canadien et à sensibiliser les Canadiens et Canadiennes au pouvoir de ces dons afin qu’ils deviennent peut-être une nouvelle norme sociale.

Au lancement de la campagne, Mme Ruth Mackenzie, PDG de l’ACPDP, a exprimé son souhait que les Canadiens et Canadiennes «ordinaires» deviennent des philanthropes extraordinaires en planifiant un don testamentaire. Volonté de faire se veut le plus grand effort déployé jusqu’à ce jour pour tenter de normaliser les dons testamentaires.

Le site Web de la campagne propose des outils simples, autant pour vous aider à mieux comprendre l’impact que pourrait avoir votre don testamentaire que pour vous guider dans le passage à l’acte!

Une étude menée en 2019 par l’ACPDP a soulevé que 86% des Canadiens et Canadiennes seraient sensibilisés au fait que les dons peuvent faire partie d’une planification successorale, mais seulement 5% d’entre eux et elles laisseraient en effet un don via leur testament. Beaucoup de Canadiens et Canadiennes (63% selon la même étude) semblent avoir de la difficulté à concevoir qu’il soit possible d’à la fois léguer un héritage à la famille et de faire un don. Effectivement, beaucoup sont réticents à «priver» leurs proches d’une portion de l’héritage dans le but de soutenir une cause.

Pourtant, les valeurs des successions sont souvent assez importantes pour qu’un don significatif puisse être fait. Prenons par exemple quelqu’un qui léguerait une succession d’une valeur de 75 000 $ et qui déciderait, dans son testament, de faire un don de 1%: il s’agirait ici de 750 $ qui iraient à une cause chère à cette personne. Il s’agit non seulement d’un don substantiel pour un individu, mais ce don permet aussi de réduire les impôts à payer sur la succession! Cette campagne de l’ACPDP trouve alors tout son sens: ce genre de don est accessible à «Monsieur Madame Tout-le-Monde» et les testaments peuvent être de puissants outils de changement pour la société.

Les demandes des organismes de bienfaisance, qui offrent toutes sortes de services dans nos communautés, sont en hausse depuis 20 ans, alors que, toujours selon l’ACPDP, le nombre de dons par testament a stagné. L’ACPDP désire donc également, d’ici 10 ans, atteindre la cible de 8,5% des Canadiens et Canadiennes qui le font. Une campagne similaire a porté ses fruits au Royaume-Uni, où près de 17% des citoyens font des dons testamentaires. Au Canada, l’atteinte de l’objectif de 8,5% pourrait représenter une somme de 40 milliards de dollars destinés à faire avancer les causes.

Qui l’aurait cru! Nos testaments qui peuvent servir aux causes qui nous tiennent à cœur et qui peuvent propulser la bienfaisance. Pensez-y, je suis certaine que vous trouverez une idée accessible qui vous motive à passer à l’acte!

À propos de ce blogue

Des études ont démontré qu’environ la moitié des Canadiens adultes ont un testament valide, ce qui est peu. Alors que certains aimeraient qu’à leur décès, leur conjoint ou leurs enfants héritent de tous leurs biens, d'autres préfèrent ne pas penser à ce genre de détail pour le moment. Peu importe votre situation, la rédaction d'un testament et l'établissement d'un plan visant la distribution de vos biens sont des étapes très importantes. En effet, clarifier le genre d’héritage que vous souhaitez léguer, ainsi que planifier les soins qui devront être prodigués si vous avez des personnes à votre charge, par exemple, représentent des gestes que vous pouvez poser et qui peuvent grandement bénéficier aux gens qui vous sont chers. Carmela vous amènera à réfléchir et analyser votre situation dans le but de vous aider à bien planifier vos affaires. Ce faisant, elle vous offrira un aperçu pratique des éléments dont vous devriez tenir compte ainsi que des questions personnelles que vous devriez aborder dans le cadre de la préparation de votre testament et de la planification de votre succession. L'objectif étant l’atteinte d’une tranquillité d'esprit une fois vos affaires financières en ordre.

Carmela Guerriero

Sur le même sujet

Opération enfant soleil récolte plus de 20,5 M$

C'est un nouveau record pour le téléthon Opération Enfant Soleil, qui en était à sa 34e édition.

La guignolée des médias a amassé une somme record en 2020

Les organisateurs affirment que le montant de la plus récente récolte était inespéré.