SNC-Lavalin : a-t-on aplani le chemin du Sauveur ?

Publié le 21/08/2012 à 09:12, mis à jour le 21/08/2012 à 09:12

SNC-Lavalin : a-t-on aplani le chemin du Sauveur ?

Publié le 21/08/2012 à 09:12, mis à jour le 21/08/2012 à 09:12

Par François Pouliot

BLOGUE. Un malheur n'arrive jamais seul. Parlez-en aux actionnaires de SNC-Lavalin. Après les allégations de corruption, voilà maintenant que les résultats de l'entreprise tanguent. Il pourrait cependant y avoir plus de lumière qu'il n'y paraît avec l'arrivée de Robert G. Card.

Au deuxième trimestre, le consensus des analystes visait un bénéfice de 0,40 $ par action. Le résultat est plutôt venu à... 0,01 $.

La majeure partie de l'écart (0,33 $) tient à une charge extraordinaire de 50 M $ prise sur deux contrats à prix fixe pour des coûts qui seront plus importants que prévus d'ici la fin des travaux.

SNC, qui anticipait un bénéfice de 379 M $ pour 2012, estime maintenant qu'il se situera dans une fourchette de 325 à 340 M $.

Une tuile n'attend pas l'autre pour le groupe d'ingénierie. Quand même, en y repensant à deux fois, on s'est demandé s'il n'y avait pas aussi un peu de positif dans les résultats.

Se pourrait-il que le conseil de SNC suive les commandements du prophète Élie et ait plutôt aplani le chemin du Sauveur ?

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Un nouveau chef de direction devait normalement être nommé à la tête de l'entreprise à la fin septembre. Coïncidence, il a plutôt été nommé une semaine après les résultats. Robert G. Card entrera en fonction le 1er octobre. Il aura beaucoup d'ordre à remettre dans la bâtisse, particulièrement au chapitre de l'application terrain du code d'éthique. Afin de ne pas lui compliquer davantage la vie, il n'est peut-être pas impossible que l'on ait au préalable fait un petit tour de jardin de l'ensemble des contrats sous exécution. En séparant dans le germe l'ivraie susceptible de nuire au bon grain. Ce qui veut dire que, pour les prochains mois du moins, il ne devrait pas y avoir trop de mauvaises surprises.

Évidemment, il est difficile d'aller beaucoup plus loin que les prochains six mois avec cette impression (l'horizon de l'aperçu fourni par la direction). Après coup, le risque de mauvaises surprises augmente parce qu'une plus grande partie du carnet de commandes, qui n'est pas encore en cours de réalisation, entre justement en réalisation.

Combien vaut SNC ?

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.