Il n'y a pas d'âge pour gérer son portefeuille en ligne

Publié le 30/01/2010 à 00:00

Il n'y a pas d'âge pour gérer son portefeuille en ligne

Publié le 30/01/2010 à 00:00

Il n'y a pas d'âge pour investir en ligne, comme le prouvent Raymond Gathercole et Jacques Lévesque, tous deux âgés de 80 ans.

Depuis 2000, M. Gathercole gère lui-même une partie de son épargne. " À la retraite, nous avons le temps de nous occuper de nos placements ", explique-t-il simplement. Et sur le Web, c'est rapide, ajoute-t-il. " En un quart d'heure, j'ai tout vu, des positions en portefeuille jusqu'aux rapports d'analyse. " Ne reste plus qu'à choisir !

" Internet permet aussi d'obtenir des conditions bancaires plus avantageuses, comme des frais de courtage moindres ", ajoute Jacques Lévesque, qui utilise Internet depuis 2001 pour gérer un portefeuille de plus de 200 000 $. Le président du club FADOQ de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix désirait s'occuper lui-même d'une partie de son fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).

M. Lévesque transmet ses ordres de transaction à toute heure de la journée. " Je fais mes propres analyses et suis très discipliné, dit-il. Je me tiens loin des titres flamboyants et des entreprises en démarrage. J'achète seulement si j'ai déterminé à l'avance à quel cours je vais vendre, à la hausse comme à la baisse. "

Raymond Gathercole utilise Internet pour suivre ses placements de jour en jour, voire d'heure en heure. Il transmet par la suite ses ordres à son courtier. " Chaque jour, je vais voir mon portefeuille et l'état des marchés, dit-il. Je vérifie, par exemple, les versements de dividendes ou d'intérêts, et les transactions exécutées par mon courtier. "

La prudence est de mise

Grâce à ses outils d'analyse et sa mine d'informations, Internet l'aide à prendre des décisions éclairées. Mais pas question d'essayer de chercher à " battre le marché ". Le rendement attendu est modeste. " J'investis principalement dans des titres sécuritaires et des obligations, dit M. Gathercole. J'évite les placements douteux, et je ne cherche pas à réaliser des rendements effarants. "

"Certaines personnes pensent que leurs placements en ligne leur procureront des rendements importants en deux mois seulement, poursuit-il. Mais cela ne fonctionne pas du tout comme ça."

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.