Réduire ses prix, un pari risqué

Publié le 15/08/2009 à 00:00

Réduire ses prix, un pari risqué

Publié le 15/08/2009 à 00:00

Pour pallier la chute de leurs ventes en raison de la récession, des groupes traditionnellement présents dans le marché haut de gamme visent de plus en plus le milieu et le bas de gamme.

Ils cherchent à réaliser plus de ventes pour générer des revenus ou réduire les stocks. La stratégie est simple : soit l'entreprise baisse ses prix, soit elle lance une gamme de produits moins chers au détail, sans toutefois trop s'éloigner de la qualité de ses marques.

Ce phénomène est particulièrement fort en Europe et aux États-Unis. En France, Danone a mis en marché en 2008 Eco Pack, un emballage de six yogourts vendu 1 euro (1,54 $ CA) avec le slogan " la qualité Danone à prix mini ". Ce produit n'est pas offert au Canada.

Aux États-Unis, le bijoutier Tiffany & Co., dont les revenus ont chuté de 22 % au premier trimestre de 2009, offre désormais ses bagues de fiançailles à 10 % de rabais. Ce produit représente 20 % de ses ventes.

Si cette stratégie s'avère payante à court terme, elle est aussi risquée. Pierre Trudel, président d'Avantage Interaction Client, croit que la pire erreur est de diminuer la qualité d'une marque pour l'offrir à des prix plus alléchants.

" Ce n'est pas tout le monde qui veut économiser à tout prix, rappelle-t-il. Mais tout le monde veut plus de valeur pour le dollar dépensé ! " Selon lui, si une entreprise veut offrir un produit de moindre qualité à meilleur marché, mieux vaut en changer la marque.

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.