«L'endettement pallie la stagnation des revenus» - Julia Posca, de l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques

Publié le 30/03/2013 à 00:00

«L'endettement pallie la stagnation des revenus» - Julia Posca, de l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques

Publié le 30/03/2013 à 00:00

Comment l'économie en est-elle arrivée à reposer sur l'endettement ?

De l'après-guerre jusqu'au milieu des années 1970, le système économique était fondé sur la capacité de produire des biens et des services. On fournissait des salaires ajustés au coût de la vie. Les impôts et taxes servaient à créer des services publics qui corrigeaient les inégalités. Des familles aux conditions de vie décentes faisaient croître l'économie par leur consommation. Depuis 30 ans, le consommateur reste un moteur de croissance, mais l'endettement vient pallier la quasi-stagnation des revenus. Le recours au crédit devient la solution pour maintenir son niveau de vie.

Les gouvernements sont-ils ceux qui en sont responsables ?

Au milieu des années 1970, il y a eu un mouvement de libéralisation de la finance. Le cadre réglementaire s'est relâché et cela a permis à l'industrie de la finance de prendre de l'expansion. Les taux de change sont devenus flottants, puis les taux d'intérêt ont commencé à être déterminés par l'offre et la demande concernant les obligations. Il s'est alors créé des produits de couverture pour contrer les risques dans une économie devenue instable. Le marché financier est devenu un terreau fertile pour la spéculation. La plus récente étape a été la titrisation. Pour couvrir les risques liés à leurs activités, les banques ont créé des titres financiers à partir des dettes qu'elles avaient. Elles ont vendu les promesses de payer à des tiers. Elles se sont ainsi débarrassées d'une partie de leurs risques, ce qui leur a permis de prêter davantage. Et les ménages, même ceux qui n'en avaient pas les moyens, se sont encore plus endettés. La crise a éclaté en 2008, et ce sont les banques que les gouvernements ont renflouées, pas les individus en faillite. En libéralisant la finance, on devait permettre un enrichissement généralisé, mais on a provoqué plus de crises, plus d'instabilité et d'inégalités. On continue de créer beaucoup de valeur, mais pour un nombre de plus en plus petit de gens. La part des revenus accaparés par le 1 % des gens les plus riches a bondi de 175 % depuis 1977, tandis que les revenus en général sont presque stagnants.

Que peut-on faire pour se libérer de la spirale de l'endettement ?

Il faudrait que l'État reprenne le dessus sur les institutions financières en rétablissant un cadre. L'État doit être au service de la population plutôt qu'au service des banques. Il doit limiter la capacité d'une industrie à croître sur le dos des travailleurs. On est devant un système international, toutefois, et ce n'est pas simple, mais il faut s'interroger sur la finalité de l'économie. Produire pour produire et enrichir l'industrie de la finance, ou créer des communautés en bonne santé économique ?

CV

Nom : Julia Posca

Titre : Chercheuse

Organisation : Institut de recherche et d'informations socio-économiques

Âge : 29 ans

Mme Posca est doctorante en sociologie à l'UQAM. Elle s'intéresse à l'économie politique du capitalisme avancé et à la transformation de la classe moyenne nord-américaine.

164,6 %

Le ratio d'endettement des ménages canadiens par rapport à leur revenu disponible a atteint un record de 164,6 % l'an dernier, se rapprochant ainsi des niveaux observés aux États-Unis avant l'effondrement du marché immobilier en 2007-2008.

Source : Statistique Canada

À la une

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

Il y a 46 minutes | La Presse Canadienne

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

Il y a 19 minutes | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.

Il faut migrer vers l'industrie 5.0 maintenant!

BLOGUE INVITÉ. L'industrie 5.0 est un phénomène surtout européen, qui prône une réindustrialisation responsable.