Des entreprises qui encouragent l'action bénévole

Publié le 14/04/2012 à 00:00

Des entreprises qui encouragent l'action bénévole

Publié le 14/04/2012 à 00:00

Financière Manuvie encourage de plusieurs façons ses employés à donner de leur temps. Cela fait partie de sa responsabilité sociale. «Nous promettons à nos clients d'être là pour leur avenir, dit Sylvie Mainville, directrice principale des communications. Au sens large, l'avenir, c'est aussi celui des communautés. Et le bénévolat est essentiel au mieux-être des communautés.»

L'assureur y voit un autre avantage : les bénévoles sont des gens plus épanouis, ce qui se reflète sur les lieux de travail. «Nous voyons souvent nos employés revenir emballés de leur bénévolat», dit Sylvie Rainville.

Si on se fie à son programme de soutien au bénévolat, ses employés doivent être des gens heureux. Ainsi, ils ont droit à un congé payé annuel pour faire du bénévolat dans l'organisme de leur choix. S'ils en font 25 heures ou plus dans une année, l'employeur verse 500 $ à l'organisme. Ils participent à une activité de financement ? Manuvie verse une somme équivalente jusqu'à concurrence de 150 $. Sans compter qu'elle valorise le bénévolat auprès de la population avec Gens de coeur, un concours qui rend hommage à des bénévoles remarquables.

L'entreprise organise en outre des journées de bénévolat de groupe, avec la Mission Old Brewery, où ses employés servent des repas, ou encore avec Habitat pour l'humanité, un organisme qui construit des maisons pour des familles à faible revenu. «La dernière fois, 120 de nos employés ont participé à la construction», se réjouit Mme Rainville.

Tout le monde y gagne

Danone est une autre de ces entreprises qui appuient l'action bénévole de son personnel. L'été dernier, elle lançait un programme de bénévolat pour faciliter la vie à ses employés désireux de donner de leur temps. Elle a ainsi conclu un partenariat avec le Club des petits déjeuners du Québec, car il correspond à sa mission d'apporter la santé par l'alimentation. Tous les mercredis, des employés de Danone servent donc le premier repas de la journée aux enfants de deux écoles de milieux défavorisés de la Rive-Sud.

L'entreprise a aussi adhéré au programme de bénévolat en entreprise de l'organisme Bénévoles d'affaires qui permet aux employés d'être jumelés avec des organismes sans but lucratif ayant besoin d'une aide professionnelle.

«En plus de rendre service à la communauté, ce type de bénévolat développe des compétences transférables en entreprise, comme le leadership et l'analyse», souligne Anne-Julie Maltais, chef des communications externes chez Danone.

Elle ajoute que le programme de bénévolat poursuit aussi un objectif de motivation des troupes. «Ça resserre les liens entre ceux qui font du bénévolat, et ça renforce le sentiment d'appartenance envers l'entreprise.»

1 545 $ Montant moyen que prévoient donner les PME, selon une étude de Léger Marketing et Épisode. Seulement 6 % d'entre elles comptent donner plus de 10 000 $. Les PME préfèrent contribuer en biens et en services. En 2011, c'est une valeur moyenne de 4 140 $ qu'elles ont donnée de cette façon.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.