Vidéo: pourquoi le titre de Metro recèle peu de potentiel de croissance

Publié le 05/11/2016 à 08:31, mis à jour le 05/11/2016 à 08:08

GESTIONNAIRES EN ACTION - Le titre de l'épicier Metro (Tor., MRU) a touché un sommet historique à plus de 48$ à la Bourse de Toronto en juillet, avant d'amorcer un repli.

Malgré ces récents succès, Karine Turcotte, gestionnaire de portefeuille chez Medici, ne place pas le titre de l'épicier dans ses intentions d'achat. Voici pourquoi.

Thème associé: Metro

Denis Lalonde

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.