Yahoo-Microsoft: un partenaire canadien dans le coup

Publié le 20/10/2011 à 06:37, mis à jour le 20/10/2011 à 11:54

Yahoo-Microsoft: un partenaire canadien dans le coup

Publié le 20/10/2011 à 06:37, mis à jour le 20/10/2011 à 11:54

Par La Presse Canadienne

Photo : Bloomberg

L'Office d'investissement du régime de pensions du Canada ferait équipe avec le géant américain du logiciel Microsoft au sein d'un groupe qui serait intéressé à mettre la main sur le portail et répertoire internet Yahoo, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

Le groupe, qui comprendrait aussi le fonds d'investissement privé Silver Lake Partners, étudierait la possibilité de présenter une offre à la société technologique en difficulté, ont indiqué des sources au quotidien américain.

La valeur boursière de Yahoo est actuellement d'environ 20 milliards $ US. D'après l'article du Wall Street Journal, Microsoft obtiendrait une plus grande participation dans Yahoo _ et conséquemment allongerait le plus gros financement _ tandis que l'OIRPC et Silver Lake prendraient des participations minoritaires.

Selon les sources citées par le Journal, les trois partenaires n'ont pas encore décidé s'ils présenteraient une offre ou non, et d'éventuelles difficultés au niveau du financement pourraient les convaincre d'abandonner leur projet.

L'OIRPC a déjà brassé des affaires avec Microsoft par le passé, notamment dans la transaction qui a vu le géant du logiciel racheter le service de clavardage vidéo Skype pour 8,5 milliards $ US. L'OIRPC était un investisseur important dans Skype et a récolté un produit d'environ 1,09 milliard $ à la clôture de la transaction, la semaine dernière.

La californienne Yahoo a éprouvé plusieurs difficultés à s'adapter au marché internet, qui connaît de rapides transformations. Elle a perdu des parts de marché au profit de sa rivale Google et a affiché de ternes résultats pour son plus récent trimestre.

Yahoo a abruptement congédié son chef de la direction Carol Bartz le mois dernier, malgré les mesures de réduction de coûts qu'elle avait mises en place et qui avaient permis de faire grimper le bénéfice de l'entreprise, en excluant les éléments non récurrents.

Une offre de Microsoft ne serait pas une première; la société de Redmond, dans l'État de Washington, avait déjà offert 47,5 milliards $ US pour racheter Yahoo en 2008. Cette dernière avait repoussé les avances de Microsoft, pour ensuite voir son action sombrer dans une longue descente et perdre environ la moitié de sa valeur.

L'OIRPC est un organisme de gestion de placements qui investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour s'acquitter de ses obligations envers les quelque 17 millions de Canadiens qui en sont membres. Au 30 juin, le fonds du Régime de pensions du Canada totalisait 153,2 milliards $.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour le 20/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 20 février

Mis à jour le 20/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Nvidia, Manuvie et TC Énergie

20/02/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Nvidia, Manuvie et TC Énergie? Voici des recommandations.