Tech3Lab: 500 000$ pour la recherche en expérience utilisateur mobile

Publié le 20/08/2019 à 10:28

Tech3Lab: 500 000$ pour la recherche en expérience utilisateur mobile

Publié le 20/08/2019 à 10:28

Par Pascal Forget
homme avec casque avec électrodes Tech3Lab

(Photo: Courtoisie)

Le Tech3Lab de HEC Montréal recevra un appui financier de 196 779$ de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Le même montant sera versé par le gouvernement du Québec. Des dons en équipement de différents fournisseurs portent le financement total à près de 500 000$.

Le financement permettra de réaliser et d’accélérer des projets de recherche en expérience utilisateur (UX) à l’extérieur du laboratoire, avec un environnement de collecte qui sera dévoilé à l’automne.

Mais il ne s'agit pas d’un camion ou d’une roulotte aménagée. «Nous croyons avoir trouvé une solution assez astucieuse pour faire des tests à l’extérieur du laboratoire, de façon efficace, mais aussi abordable», mentionne le professeur Pierre-Majorique Léger, codirecteur du Tech3Lab. Une version préliminaire de ce laboratoire mobile sera bientôt utilisée au siège social du CN et à la tour de Radio-Canada.

Le Tech3Lab est le plus grand laboratoire en expérience utilisateur en Amérique du Nord. Il compte 8 salles de collecte de données neurophysiologiques (mouvements des yeux, rythme cardiaque, électroencéphalogramme…) pour tester de façon précises les réactions pendant l'utilisation de produit et de services. Chaque espace peut représenter différents contextes, comme un salon ou un simulateur de voiture, que des entreprises peuvent utiliser pour y récolter des données et résoudre des problèmes concrets. Mais un environnement statique a ses limites.

«Il y a des choses qui sont difficiles à tester en laboratoire, parce que les tests impliquent un déplacement de l’utilisateur dans son environnement industriel ou commercial, dans un grand entrepôt ou une ferme, par exemple», explique M. Léger. «Il est alors plus simple de déplacer le laboratoire.»

Un laboratoire mobile est aussi une façon de ne pas être centré sur Montréal, et de pouvoir aider les entreprises en région. «On veut que nos recherches traversent les murs des laboratoires pour être utilisées par l’industrie canadienne, pour mieux compétitionner à l’échelle nationale et internationale.»

Les tests d’expérience utilisateur sont souvent associés au domaine des jeux vidéo, mais pour M. Léger, c’est aussi essentiel dans le domaine des affaires. «L’image publique d’une entreprise, ce n’est plus la devanture du magasin, mais son interface numérique. Pour arriver à ce qu’elle soit optimale, il faut la tester.»

Des tests qui peuvent éviter des erreurs coûteuses. «Il vaut mieux échouer tôt et que ça ne coûte pas cher, pour éviter que ça coûte une fortune plus tard et que ça ne réponde pas au besoin de l’utilisateur», conclut le chercheur.

La subvention fédérale a été obtenue par l’entremise du Fonds des leaders John-R.-Evans. Le projet est l’un des 261 projets dans 40 universités canadiennes qui ont été sélectionnés. Au Québec, 62 projets ont été retenus par la FCI.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Expérience client: montée de lait numérique

BLOGUE INVITÉ. Créer un mot de passe à 8 caractères, dont une majuscule, un chiffre et un caractère spécial. Vraiment?

Le renard et l'anguille: une nouvelle fable de l'expérience client

BLOGUE INVITÉ. Le commis d’une quincaillerie de village est une référence. Dans un «big box», c'est moins certain.

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.