RIM: un actionnaire s'impatiente

Publié le 06/09/2011 à 09:31, mis à jour le 06/09/2011 à 19:34

RIM: un actionnaire s'impatiente

Publié le 06/09/2011 à 09:31, mis à jour le 06/09/2011 à 19:34

Par La Presse Canadienne
Jaguar Financial n'est pas le premier investisseur à critiquer RIM. Au cours des derniers mois, d'autres titulaires d'actions de RIM ont exigé la tête des principaux dirigeants de la société, incluant celles des cofondateurs de l'entreprise, Jim Balsillie et Mike Lazaridis.

Un analyste de la firme de Chicago William Blair & Co. pense, lui aussi, que d'importants changements doivent avoir lieu chez RIM.

"Dans le meilleur des cas, j'aimerais que l'entreprise soit vendue en totalité", a confié Anil Doradla.

M. Doradla n'est toutefois pas d'accord avec l'idée de regrouper les brevets de RIM au sein d'une société distincte. Selon lui, une telle décision entraînerait plusieurs difficultés.

"Dès le début, cela signifie beaucoup d'avocats et de litiges", a fait valoir l'analyste.

Jaguar Financial possède moins de cinq pour cent des actions de RIM. Elle ne peut donc pas forcer la tenue d'une assemblée extraordinaire.

Les propos de Vic Alboini risquent toutefois de trouver écho auprès d'autres actionnaires. M. Alboini affirme d'ailleurs qu'il en a consulté quelques-uns avant de faire sa sortie publique.

Mardi, à la Bourse de Toronto, les actions de RIM valaient 30,63 $, en hausse de 1,04 $, ou 3,51 pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.