Quatre recrues de poids pour Lightspeed, dont Patrick Pichette

Publié le 14/11/2018 à 14:43

Quatre recrues de poids pour Lightspeed, dont Patrick Pichette

Publié le 14/11/2018 à 14:43

Par Denis Lalonde

(De gauche à droite) Les nouveaux membres du conseil de Lightspeed: Patrick Pichette, Marie-Josée Lamothe, Rob Williams et Paul McFeeters. (Photo: courtoisie)

La société montréalaise Lightspeed a recruté quatre nouveaux membres à son conseil d’administration, incluant l’ancien chef de la direction financière de Google, Patrick Pichette. 

L’ancienne directrice générale de Google Québec, Marie-Josée Lamothe, se joint également au conseil d’administration, tout comme Rob Williams, un ancien directeur des relations internationales d’Amazon, et l’ancien chef de la direction financière du concepteur de logiciels OpenText, Paul McFeeters.

C’est la première fois en plus d'un an que Patrick Pichette se joint à un conseil d’administration, lui qui siège sur celui de Twitter depuis septembre 2017. 

M. Pichette est devenu associé de l'entreprise de capital-risque montréalaise iNovia, actionnaire de Lightspeed, en avril dernier. Durant son passage chez Google, de 2008 à 2015, il a participé à plus de 200 acquisitions, notamment celles de Motorola Mobility (12,5 milliards $US), Nest (3,2 milliards $US) et Waze (1,3 milliard $US). 

«Patrick Pichette offrira à Lightspeed sa vaste expérience dans le développement et la croissance d'entreprises internationales», a déclaré la direction de l’entreprise dans un communiqué.

«Faire grossir une entreprise de 200 à 1000 employés, c'est une chose, mais ce n'est rien comparé à ce que Patrick Pichette a vécu chez Google. Au plus fort des embauches, la société embauchait 2000 personnes par trimestre», racontait l’associé principal d’iNovia, Chris Arsenault, au moment du recrutement de son nouvel associé

Rappelons qu’en octobre 2017, Lightspeed avait obtenu un financement de 207 millions de dollars de la Caisse de dépôt, d’Investissement Québec, d’iNovia et de la Silicon Valley Bank. 

À ce moment, le PDG de Lightspeed, Dax Dasilva, avait laissé entendre que le financement obtenu permettra à l'entreprise de poursuivre sa croissance afin de se préparer pour un premier appel public à l'épargne «d'ici quelques années». La société n’a pas fait de mise à jour de ce côté au moment d’annoncer les nouveaux membres de son c.a. 

Lightspeed propose une solution de point de vente en magasin et en ligne pour les commerces indépendants. Fondée en 2005 et ayant des bureaux au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Australie, l'entreprise compte plus de 650 employés.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Énergie 4.0: des centaines de milliards d'investissements

15/10/2019 | François Normand

L'industrie modernisera le réseau électrique en Amérique du Nord. Il y aura des gains, mais aussi des risques.

Informatique ambiante: la stratégie de Google se dévoile

15/10/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. La flopée de nouveaux appareils de Google mise sur l’intelligence artificielle pour attirer les acheteurs.

Politique: quand le contenant prime sur le contenu...

15/10/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis avec un certain découragement la campagne électorale fédérale présentement en cours.