54% des entreprises en TI utilisent des messages textes pour embaucher

Publié le 19/07/2019 à 09:31

54% des entreprises en TI utilisent des messages textes pour embaucher

Publié le 19/07/2019 à 09:31

Par Pascal Forget
Des personnes en attente d'une entrevue d'embauche.

(Photo: 123rf.com)

Selon un sondage en ligne effectué par l’agence recrutement Robert Half Technology, plus de la moitié (54%) des décideurs du secteur canadien des TI affirment que leur organisation utilise les messages textes pour organiser des entretiens avec les candidats potentiels.

D’après le sondage, la rapidité de la communication serait l’avantage principal de l’utilisation des textos pendant le processus d’embauche.

Pour Albano DeJesus, directeur de succursale pour Robert Half Technology à Montréal, «Pour partager des informations succinctes qui demandent un suivi rapide, c’est le plus efficace pour joindre quelqu’un». On évite de laisser des messages dans des boîtes vocales et d’avoir à trouver le bon moment pour se parler de vive voix.

Mais il y a toutefois le risque de malentendus. Selon M. DeJesus, «Le principal défaut d’un message texte est qu’on n’a pas d’intonation. Il faut prendre ça en compte et ne pas laisser place à l’interprétation.»

Dans un sondage similaire auprès du même panel, plus d'un quart (27%) des travailleurs canadiens sondés indiquent avoir déjà reçu un message texte de la part d'un employeur potentiel.

Chez Robert Half Technology, il n’y a pas encore de politique officielle sur le recrutement par texto. Mais ils sont utilisés quand même, après avoir obtenu l’accord du candidat.

Pour M. DeJesus, «Les messages textes restent très personnels. Mais ça permet de répondre plus discrètement, sans avoir à quitter le bureau. C’est beaucoup plus rapide que d’attendre que le candidat soit en pause ou en heure de lunch. S’il est en réunion et qu’il peut prendre ses textos, il peut répondre immédiatement.»

Utiliser les textos judicieusement

Si le texto est un moyen d’échanger avec les candidats efficacement, il est important de les utiliser judicieusement.

M. DeJesus recommande aux gestionnaires d’embauche de demander la permission des postulants avant de communiquer avec eux par textos. Il ne faut pas en envoyer en dehors des heures de bureau, pour respecter la séparation entre le travail et la vie privée. Et il suggère aussi de ne les utiliser que pour les messages simples, pour confirmer la date des entretiens, par exemple.

Que penser de Canvas, une solution pour entrer en contact avec des candidats et les interviewer par messages textes? M. DeJesus n’est pas convaincu. «Il y a une tendance à l’heure actuelle d’automatiser le recrutement avec des robots conversationnels (bots). Ce n’est pas une avenue que je juge appropriée pour le type de candidats que l’on gère.» Il ajoute toutefois que «ce serait peut-être utile pour les postes dont le processus d’embauche est plus simple.»

Il y a aussi des règles pour les chercheurs d’emploi: il faut d’attendre de recevoir un message texte avant d’en envoyer un en retour, et ne pas utiliser d’abréviations, d’émojis ou de gifs animés. On veut éviter de choquer ou de montrer qu’on n’a pas la maturité requise pour occuper le poste.

Surtout, il faut s’assurer d’envoyer son texto à la bonne personne. M. DeJesus raconte une anecdote qui résume bien ce qui arrive si l’on ne fait pas attention. «Un texto de remerciement pour une entrevue, suivi de l’émoji clin d’œil, a déjà été reçu par la mauvaise personne. Ça laissait place à l’interprétation!»

Le sondage en ligne a été élaboré par Robert Half Technology et effectué par une firme indépendante auprès de plus de 400 travailleurs âgés de 18 ans ou plus travaillant dans des bureaux, et de plus de 270 décideurs du secteur des TI canadien.

--

L’an dernier, un article de Fast Company présentait l’embauche par texto comme une approche particulièrement intéressante pour rejoindre les millénariaux: 75% d’entre eux préfèreraient recevoir un message texte plutôt qu'un appel.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

L'expérience fait la différence. Si, si...

Édition du 05 Octobre 2019 | Olivier Schmouker

«Il ne faut pas croire: nous aussi, dans les technologies de l'information [TI], nous souffrons de la pénurie de ...

Recruter, c'est du marketing

Édition du 18 Mai 2019 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Il n'est plus besoin de présenter le problème : la rareté de main-d'oeuvre au Québec étouffe...

À la une

Nemaska Lithium sabre dans son effectif et réduit ses activités

Elle serait obligée d’utiliser ses liquidités de façon optimale afin de pouvoir assurer « la continuité du projet ».

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.

Informatique ambiante: la stratégie de Google se dévoile

BLOGUE. La flopée de nouveaux appareils de Google mise sur l’intelligence artificielle pour attirer les acheteurs.