La PME lavalloise Croesus acquiert softTarget

Publié le 18/07/2019 à 11:47

La PME lavalloise Croesus acquiert softTarget

Publié le 18/07/2019 à 11:47

Par Pascal Forget
Sylvain Simpson (Croesus) et Claude Laurendeau (softTarget)

Sylvain Simpson (Croesus) et Claude Laurendeau (softTarget) (Photo: courtoisie)

La société de solutions en gestion de patrimoine financier Croesus acquiert softTarget, spécialisée dans le rééquilibrage de portefeuille, pour un montant qui n'a pas été révélé.

«La transaction s’est faite simplement», raconte Sylvain Simpson, président de Croesus. «Nous connaissions softTarget depuis longtemps, on savait déjà que les valeurs des deux entreprises étaient les mêmes.»

softTarget est le créateur du logiciel iBalance, une solution d’équilibrage de portefeuille clé en main qui prend en compte l’optimisation fiscale et les stratégies d’investissement.

La fusion donnera naissance à une solution de gestion de patrimoine plus complète, mais iBalance ne va pas disparaitre pour autant. M. Simpson explique que «Le produit a un marché distinct. On va tenter d’intégrer les solutions, mais sans avoir de date précise pour l’instant.»

Les 6 employés de softTarget vont s’installer dans le siège social de Croesus à Laval.

La sécurité des données va continuer d’être une priorité pour l’entreprise. «Croesus existe depuis 31 ans, nous sommes une entreprise très stricte et rigoureuse côté sécurité. Nous allons nous assurer que nos critères de sécurité des données continuent d’être respectés. Ce sont des critères dictés par le marché», dit le dirigeant.

Croesus compte plus de 180 employés dans la région de Montréal et de Toronto.

Sur le même sujet

Tout, tout, tout sur les dessous de la finance!

02/12/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La blockchain, le Brexit, la SEC et autres titrisations n'auront plus de secrets pour vous.

Un fonds de pension américain sommé de ne pas investir en Chine

27/08/2019 | François Normand

La guerre froide entre Pékin et Washington se propage dans les marchés financiers.

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour il y a 35 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

06:49 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

12:28 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?