RIM joue son avenir avec le BlackBerry 10

Publié le 30/01/2013 à 06:32, mis à jour le 16/10/2013 à 16:17

RIM joue son avenir avec le BlackBerry 10

Publié le 30/01/2013 à 06:32, mis à jour le 16/10/2013 à 16:17

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

C'est le jour J pour Research in Motion. Il aura fallu plus de temps que prévu avant que l'ex-coqueluche techno canadienne ne lance sa plateforme BlackBerry 10, son meilleur atout pour espérer revenir parmi les chefs de file de la téléphonie mobile. L'entreprise de Waterloo, en Ontario, joue aujourd'hui son avenir. 

RIM propose à partir de ce mercredi ses nouveaux téléphones intelligents et son plus récent système d'exploitation BlackBerry 10. Le lancement officiel très attendu aura lieu à New York.

Suivez notre journaliste techno Jean-François Codère, qui assurera la couverture de l'événement en direct de Toronto

Les nouveaux BlackBerry arriveront en magasin d'abord avec un écran tactile. RIM dévoilera dans quelques semaines un clavier physique mis à jour, à des dates qui devraient être annoncées ce mercredi.

Le BlackBerry est resté dominant dans cette sphère d'activités au cours des dernières années. La simplicité et la sécurité de la structure du réseau de RIM ont généralement satisfait les divisions des technologies des entreprises.

Cependant, une combinaison de pannes de service et de la tendance croissante d'amener son propre appareil au travail a rendu RIM plus vulnérable aux poussées de ses rivaux. De plus, RIM a retardé de plusieurs mois le lancement de ses nouveaux téléphones.

Malgré les critiques, il y a encore un nombre important d'utilisateurs de téléphones intelligents dans le monde qui soutiennent le BlackBerry. En fait, il y a environ 80 millions d'entre eux, selon les plus récentes données trimestrielles d'abonnement publiées par RIM.

Mardi, Research In Motion a cédé du terrain à la Bourse de Toronto à la veille du lancement de sa nouvelle gamme de téléphones et de son système d'exploitation BlackBerry 10. L'action a chuté de 56 cents, soit 3,44 pour cent, à 15,71 $, après avoir perdu lundi 7%. Les investisseurs ont vraisemblablement choisi de prendre leurs profits compte tenu de la poussée spectaculaire du titre ces dernières semaines.

À lire: tous nos récents textes sur Research In Motion et le BlackBerry 10

Codère - BlackBerry 10 : oui ou non?

Pourquoi Apple n'est pas le nouveau RIM et vice-versa

Une pub du nouveau BlackBerry diffusée au Super Bowl

BlackBerry lance une plateforme de gestion des mobiles d'entreprises

René Vézina parle du BlackBerry 10 à «Ça commence bien»

Lenovo pourrait acheter RIM

RIM considère abandonner la fabrication de téléphones

Visa approuve la méthode de paiements mobiles sécurisés mise au point par RIM

RIM frappée par une autre panne, juste avant le BB10

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour à 17:22 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.