Les start-up technologiques de Montréal reçoivent près de 3 M$

Publié le 22/10/2020 à 13:40

Les start-up technologiques de Montréal reçoivent près de 3 M$

Publié le 22/10/2020 à 13:40

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Les incubateurs Bonjour Startup Montréal, le Centech et le CEIM se partageront une nouvelle cagnotte de 2 809 100 $ afin d’accompagner des jeunes pousses qui misent sur la technologie de pointe de Montréal, a annoncé la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly.

Ce sont près de 600 start-up qui bénéficieront, ultimement, de cette enveloppe.

«La grande préoccupation qu’on avait, alors qu’il y a tellement de risques à se lancer en affaires, c’est qu’on ne se retrouve pas à avoir une baisse [du nombre] d’entreprises en démarrage, on ne voulait pas perdre la compétitivité de Montréal par rapport à d’autres juridictions dans le monde», a expliqué à Les Affaires la ministre Joly.

C’est la première fois que Développement économique Canada (DEC) supporte l’incubateur Bonjour Start-Up Montréal. Cette aide de 125 000$, accordée en vertu du programme Croissance économique des entreprises et des régions par l’innovation (CERI), lui permettra de développer sa plateforme d’innovation ouverte Inno Startup, lancée officiellement jeudi.

Celle-ci met en relation de grandes organisations aux prises avec un défi et des entreprises en démarrage aux solutions innovantes. Ce projet amorcé au début de la pandémie souhaite présenter à plus de 20 grandes organisations annuellement les solutions de 400 start-up.

«Les bénéfices mutuels sont nombreux. Les start-up sont agiles et créatives, et offrent des solutions technologiques abordables. Les grandes ont besoin d’innover rapidement et y parvenir est souvent plus complexe», illustre Liette Lamonde, présidente et directrice générale de Bonjour Startup Montréal.

C’est d’ailleurs ce programme qui a charmé l’organisme gouvernemental. «Une des façons d’aider les entreprises en démarrage […] c’est d’augmenter leurs ventes […] Et plus on peut créer ces ponts et ces opportunités pour ces entreprises-là, mieux ça va aller», a dit la ministre Joly.

Le Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal (CEIM) et le Centre de l’entrepreneurship technologique de l’ÉTS (Centech), avec qui DEC a «une longue relation de confiance» selon Mélanie Joly, ont vu une enveloppe de 2 190 000 $, d’abord accordée en 2017, être renouvelée. Ces deux incubateurs, qui obtiennent respectivement 1 740 000 $ et 450 000 $, se serviront de ces sommes afin de bonifier leurs activités d’accompagnement.

Un second soutien financier de 494 100 $ tiré du CERI a d’ailleurs été accordé au CEIM pour l’élaboration d’un programme de mentorat dédié à l’exportation qui accompagnera 6 entreprises annuellement. Quatre missions commerciales à l’international, dont la première devrait avoir lieu à l’automne 2021, sont prévues.

 

Sur le même sujet

Cooldel accoste la Rive-Nord de Montréal

03/05/2021 | Catherine Charron

Son nombre de commandes traitées double à chaque mois depuis le début de ses activités en mai 2020.

Vent d'optimisme pour les start-ups

03/05/2021 | Emmanuel Martinez

Les vagues de COVID-19 n’ont pas noyé les start-ups. Ces dernières semblent au contraire surfer sur cette déferlante.

À la une

Un actionnaire du CN s'oppose à sa fusion avec Kansas City Southern

La création d'une convention de vote fiduciaire inquiète TCI Fund Management.

Acquisition de Kansas City Southern: un revers «mineur» pour le CN

Le régulateur ferroviaire américain rejette la création d'une fiducie qui permettrait l'acquisition avant approbation.

L'AIE recommande de cesser d'investir dans les énergies fossiles

L'agence internationale de l'énergie a longtemps été considérée comme proche de l’industrie des combustibles fossiles.