Singapour lance une plateforme «blockchain»

Publié le 16/11/2016 à 14:11

Singapour lance une plateforme «blockchain»

Publié le 16/11/2016 à 14:11

Par AFP

Singapour va lancer une nouvelle plateforme de transactions électroniques reposant sur la technologie «blockchain» apparue avec la monnaie virtuelle Bitcoin, afin de faciliter les paiements transfrontaliers entre banques, a indiqué mercredi la Banque centrale de l'archipel d'Asie du Sud-Est.

La Bourse de Singapour et huit banques vont participer à ce projet pilote, a précisé Ravi Menon, directeur de l'Autorité monétaire de Singapour (MAS).

Le projet vise à faire entrer cette technologie dans les moeurs en Asie du Sud-Est, où Singapour ambitionne de devenir un pôle techno-financier.

Au cours de la phase pilote, des banques auront la possibilité d'acheter une monnaie virtuelle régulée par la MAS, qui pourra ensuite être utilisée pour des paiements interbancaires. La monnaie numérique pourra ensuite être échangée avec du liquide.

Cette technique évitera de passer des ordres via l'autorité monétaire, un traitement qui prend du temps et a un coût, a souligné M. Menon.

«La prochaine phase du projet incluera des transactions en devises étrangères, peut-être avec le soutien d'une autre banque centrale», a-t-il ajouté.

Apparue en 2009 avec la monnaie virtuelle Bitcoin, la « blockchain », registre de transactions numérique, est un protocole informatique qui s'apparente à une gigantesque base de données publique, sécurisée et partagée, où sont inscrites des opérations financières.

De nombreux acteurs du secteur financier, banques et assureurs en tête, multiplient depuis plusieurs mois les initiatives reposant sur cette technologie, censée aussi permettre de réduire les coûts de traitement des opérations.

 

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...