Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, dit qu'il fera don de la majeure partie de sa fortune

Publié le 14/11/2022 à 09:59

Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, dit qu'il fera don de la majeure partie de sa fortune

Publié le 14/11/2022 à 09:59

Par AFP

C'est la première fois que l'homme d'affaires de 58 ans prend un tel engagement publiquement. (Photo: 123RF)

New York — Le fondateur d'Amazon et multimilliardaire Jeff Bezos a assuré qu'il projetait de distribuer la majeure partie de sa richesse à des œuvres caritatives au cours de sa vie dans une entrevue à CNN diffusée lundi. 

À la question «Prévoyez-vous de faire don de la majorité de votre fortune de votre vivant?», l'entrepreneur a répondu: «Oui». 

C'est la première fois que l'homme d'affaires de 58 ans prend un tel engagement publiquement. Il n'a notamment pas signé la «Promesse de donation», une initiative lancée en 2010 par les Américains Warren Buffett et Bill Gates qui encourage les milliardaires à donner plus de la moitié de leur richesse à des organisations caritatives. 

Selon l'agence Bloomberg, Jeff Bezos vaut actuellement 124 milliards de dollars américains, ce qui fait de lui la quatrième personne la plus riche au monde. 

Il fut un temps tout en haut du classement, mais sa fortune, largement liée à celle d'Amazon, a baissé avec le repli de l'action de l'entreprise au cours de l'année passée.

Jeff Bezos est aussi propriétaire du quotidien Washington Post, de la société spatiale Blue Origin et du Bezos Earth Fund, un fonds consacré à la planète qu'il a lancé en 2020 en le dotant alors de 10 milliards de dollars.

L'entrepreneur veut s'assurer que ses dons sont utilisés de la manière la plus efficiente possible. «Nous construisons les capacités» pour le faire, a-t-il indiqué lors de l'interview où il figurait aux côtés de sa compagne Lauren Sanchez.

L'ex-épouse de Jeff Bezos, MacKenzie Scott, dont la fortune est estimée à près de 24 G$ US, s'est déjà engagée à reverser au moins la moitié de sa richesse à des œuvres caritatives en signant en 2019, peu après son divorce, la «Promesse de donation». 

Elle avait secoué le monde de la philanthropie début 2021 en donnant 6 G$ US à diverses organisations en n'attachant aucune restriction ni exigence à ses contributions.

Sur le même sujet

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.