Vancouver : difficile de vendre les Jeux olympiques

Publié le 22/01/2010 à 07:23

Vancouver : difficile de vendre les Jeux olympiques

Publié le 22/01/2010 à 07:23

Par Claudine Hébert

Il reste encore des billets pour la plupart des épreuves. Photo : Covan

Moins de trois semaines avant l'ouverture des Jeux olympiques de Vancouver, il y a encore des chambres d'hôtel disponibles à Whistler ainsi que des billets pour la plupart des épreuves.

PLUS: Notre dossier sur Vancouver 2010

Tourisme Whistler, qui dispose de plus de 10 000 chambres, confirme qu'au moins 100 unités par nuit sont encore disponibles dans la région de Whistler pendant la durée de l'événement. Cette situation s'explique par le contexte économique difficile. Les chambres disponibles sont offertes à partir de 600 $ par nuit.

" Il y a huit ans, il fallait remuer ciel et terre pour obtenir billets et hébergement à la veille des Jeux olympiques de Salt Lake City ", dit Paul Dubrule, de l'agence Voyages Gendron.

Jusqu'à récemment, le Comité d'organisation des Jeux olympiques de Vancouver (COVAN) exigeait des séjours d'au moins 14 nuits pour la réservation d'une chambre.

Il reste aussi des billets pour les cérémonies d'ouverture et de fermeture, ainsi que pour la plupart des épreuves, mais fort peu, dit Sébastien Théberge, porte-parole du COVAN. Il refuse toutefois de préciser le pourcentage de billets invendus.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour le 09/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance sans direction, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour le 07/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.