XpertSea veut moderniser l'aquaculture

Publié le 03/05/2018 à 15:34

XpertSea veut moderniser l'aquaculture

Publié le 03/05/2018 à 15:34

Par Chiara Battaglia

La PDG de XpertSea, Valérie Robitaille. (Photo: courtoisie)

PME DE LA SEMAINE. XpertSea, une entreprise québécoise qui développe des technologies pour rendre l’aquaculture plus rentable et plus durable, a obtenu un financement de série A de 10 millions de dollars à la mi-avril.

Ce financement est un co-investissement dirigé par Obvious Venture, Aqua-Spark et Real Ventures.

Située à Québec, XpertSea combine intelligence artificielle et vision numérique pour compter et mesurer de minuscules organismes aquatiques, comme les larves de crevettes et la nourriture vivante, dans les bassins d’aquaculture.

Bien que XpertSea ne collabore pas directement avec l’Institut des algorithmes d'apprentissage de Montréal (MILA), Valérie Robitaille, PDG et cofondatrice de l’entreprise, soutient que la société est de plus en plus active dans la communauté de l’intelligence artificielle, comptant sur ses propres experts et organisant à Québec des événements dans ce secteur.

Cette entreprise commercialise la solution XperCount, qui transfère automatiquement les données recueillies vers un portail d’analyse aquacole. Les producteurs et centres de recherche peuvent ainsi accéder aux données aquacoles n’importe où et n’importe quand, grâce à des applications mobiles téléchargeables.

Le financement obtenu doit permettre à ExpertSea de grossir son équipe tant au Québec qu’à l’international, principalement en ingénierie, afin de solidifier l’équipe en science des données.

Mme Robitaille souhaite que la société d’une trentaine d’employés double de taille d’ici deux ans, en misant sur des embauches dans les domaines de l’ingénierie, de la vente et du marketing. La société veut aussi ouvrir un bureau en Asie, où elle réalise une importante partie de son chiffre d’affaires.

En plus des crevettes et de la nourriture vivante, l’entreprise veut aussi poursuivre le développement de logiciels spécifiques à d’autres espèces, comme les mollusques, les micro-algues et les poissons d’eau douce.

«Il sera alors possible de faire la gestion de l’inventaire et de la distribution de la nourriture avec plus de précision», explique Valérie Robitaille.

La société a une clientèle variée dans plus de 48 pays : des universités, des centres de recherche, des gouvernements, qui s’ajoutent aux producteurs en aquaculture, du petit fermier indépendant à la grande entreprise.

Selon une étude de L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture parue en 2016, l’aquaculture fournit désormais la moitié du poisson destiné à la consommation humaine. Avec une population planétaire toujours en croissance, le domaine de l’aquaculture permet de concevoir des nouvelles options pour la production de nourriture.

Avant ExpertSea, des technologies obsolètes, comme le comptage manuel d’organismes aquatiques, entraînaient du gaspillage et des pertes financières majeures pour les producteurs. «En théorie l’aquaculture est l’industrie de production de protéines la plus durable, il faut des technologies comme la nôtre pour rendre le tout plus efficace», ajoute Mme Robitaille.

Cette dernière n’a pas voulu dévoiler le chiffre d’affaires de la société, ni chiffrer ses objectifs de croissance de revenus en pourcentage au cours des prochaines années.

 

XpertSea en quelques chiffres:

Date de fondation : 2011

Nombre d’employés : 30

Objectifs sur 5 ans : avoir un impact global sur l’industrie afin qu’elle devienne une option durable dans l’alimentaire, construire la première et la plus grande base de données sur l’aquaculture au monde.

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Bourse: Wall Street poursuit sa course aux records

Mis à jour à 16:37 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones franchit pour la première fois la barre symbolique des 28 000 points.

Titres en action: Green Organic Dutchman, Amazon, PayPal...

06:50 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un rendement annuel de 66% sur 30 ans?

BLOGUE INVITÉ. Cet homme a-t-il trouvé le secret de la Bourse? Pouvons-nous en bénéficier?