Capital de risque: Luge Capital lance un fonds de 75M$

Publié le 12/06/2018 à 16:22

Capital de risque: Luge Capital lance un fonds de 75M$

Publié le 12/06/2018 à 16:22

Par Denis Lalonde

Karim Gillani et David Nault, cofondateurs de Luge Capital. (Photo: Eva Blue)

David Nault, jusqu’à tout récemment vice-président aux investissements chez iNovia Capital, devient associé directeur du fonds Luge Capital.


Luge Capital ciblera les start-up qui évoluent dans la technologie financière et dans les solutions d'intelligence artificielle du secteur des services financiers. Le fonds vient de conclure une ronde de financement de 75 millions de dollars (M$), mais pourrait augmenter sa taille à 10M$ au cours des prochains mois. 


Une part initiale de 50 millions avait été annoncée en octobre dernier par la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Mouvement Desjardins, deux des commanditaires principaux de ce fonds. La Financière Sun Life, le Fonds de Solidarité FTQ ainsi que La Capitale participent également à ce financement.


M. Nault gérera le fonds en collaboration avec ses anciens collègues d’iNovia. «Démarrer un fonds de zéro, c’est beaucoup de travail. L’idée de démarrer un fonds en collaboration avec eux, c’est une situation gagnant-gagnant pour nos investisseurs et pour nos entrepreneurs», affirme-t-il. 


Ce dernier explique qu’iNovia fournira une aide logistique à Luge Capital pour ce qui touche le volet opérationnel de l’entreprise, incluant des services juridiques et la comptabilité. «Nous aurons aussi plus de ressources à offrir à nos entrepreneurs grâce au réseau d’iNovia», ajoute M. Nault.


Le Fonds dit vouloir soutenir le développement des solutions qui améliorent l'expérience client, augmentent l'efficacité des institutions financières et mettent en place des méthodes de prise de décision axées sur les données et l'intelligence artificielle. 


Luge Capital concentrera ses activités sur le financement de démarrage et de série A d’entreprises canadiennes et américaines, avec des investissements initiaux allant de 250 000 $ à 2 millions de dollars.


iNovia et Luge Capital pourraient aussi co-investir dans certaines entreprises. «iNovia investit dans les technologies en général, alors que nous serons spécialisés dans la fintech et l’intelligence artificielle. Nos objectifs sont donc complémentaires», soutient David Nault.


Ce dernier dirigera le bureau de Luge à Montréal, tandis que l’associé directeur et cofondateur Karim Gillani, qui a notamment travaillé chez PayPal, BlackBerry et Redknee Solutions, dirigera celui de Toronto.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.