Capital de risque: Luge Capital lance un fonds de 75M$

Publié le 12/06/2018 à 16:22

Capital de risque: Luge Capital lance un fonds de 75M$

Publié le 12/06/2018 à 16:22

Par Denis Lalonde

Karim Gillani et David Nault, cofondateurs de Luge Capital. (Photo: Eva Blue)

David Nault, jusqu’à tout récemment vice-président aux investissements chez iNovia Capital, devient associé directeur du fonds Luge Capital.


Luge Capital ciblera les start-up qui évoluent dans la technologie financière et dans les solutions d'intelligence artificielle du secteur des services financiers. Le fonds vient de conclure une ronde de financement de 75 millions de dollars (M$), mais pourrait augmenter sa taille à 10M$ au cours des prochains mois. 


Une part initiale de 50 millions avait été annoncée en octobre dernier par la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Mouvement Desjardins, deux des commanditaires principaux de ce fonds. La Financière Sun Life, le Fonds de Solidarité FTQ ainsi que La Capitale participent également à ce financement.


M. Nault gérera le fonds en collaboration avec ses anciens collègues d’iNovia. «Démarrer un fonds de zéro, c’est beaucoup de travail. L’idée de démarrer un fonds en collaboration avec eux, c’est une situation gagnant-gagnant pour nos investisseurs et pour nos entrepreneurs», affirme-t-il. 


Ce dernier explique qu’iNovia fournira une aide logistique à Luge Capital pour ce qui touche le volet opérationnel de l’entreprise, incluant des services juridiques et la comptabilité. «Nous aurons aussi plus de ressources à offrir à nos entrepreneurs grâce au réseau d’iNovia», ajoute M. Nault.


Le Fonds dit vouloir soutenir le développement des solutions qui améliorent l'expérience client, augmentent l'efficacité des institutions financières et mettent en place des méthodes de prise de décision axées sur les données et l'intelligence artificielle. 


Luge Capital concentrera ses activités sur le financement de démarrage et de série A d’entreprises canadiennes et américaines, avec des investissements initiaux allant de 250 000 $ à 2 millions de dollars.


iNovia et Luge Capital pourraient aussi co-investir dans certaines entreprises. «iNovia investit dans les technologies en général, alors que nous serons spécialisés dans la fintech et l’intelligence artificielle. Nos objectifs sont donc complémentaires», soutient David Nault.


Ce dernier dirigera le bureau de Luge à Montréal, tandis que l’associé directeur et cofondateur Karim Gillani, qui a notamment travaillé chez PayPal, BlackBerry et Redknee Solutions, dirigera celui de Toronto.

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

Les entreprises doivent payer plus cher pour réduire les déchets

17/10/2018 | François Normand

Le Canada abrite 0,5% de la population, mais il contribue à 2 % des déchets municipaux produits dans le monde.

Et si la croissance verte était une utopie?

17/10/2018 | François Normand

BALADO - Le développement durable ne fonctionne pas, car la consommation de ressources continue d'augmenter.

Bourse: après une séance incertaine Wall Street ferme en retrait

Mis à jour le 17/10/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. « Le marché des actions est en train de s’ajuster au changement de politique monétaire »