Dix mensonges que les gestionnaires se disent à eux-mêmes

Publié le 23/09/2010 à 18:44, mis à jour le 20/01/2011 à 10:42

Dix mensonges que les gestionnaires se disent à eux-mêmes

Publié le 23/09/2010 à 18:44, mis à jour le 20/01/2011 à 10:42

Mentir à soi-même, ce que la plupart des gens font, n'affecte qu'une personne : soi-même. Mais lorsqu'un gestionnaire se ment à lui-même, il peut porter atteinte à beaucoup de gens.

Et plus ce gestionnaire est haut placé, plus les petites choses qu'il se dit pour se réconforter et flatter son ego au lieu d'affronter la vérité ont de l'impact sur l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise.

Dans son blogue sur Bnet.com, Steve Tobak, consultant en marketing et en stratégies, souligne les 10 mensonges que les gestionnaires se disent à eux-même.

La solution de M. Tobak à ce problème? «Si vous êtes un gestionnaire, ne faites pas cela!», écrit-il.

1. Je sais ce que les clients veulent. Les PDG pensent souvent savoir ce que leurs clients veulent, ce qui n'est en fait pas le cas. «Ils savent juste ce qu'ils veulent et ils ne sont généralement pas dans la cible démographique», dit M. Tobak.

2. Nous avons le meilleur... (comblez la fin de la phrase par technologie, marketing, service à la clientèle ou autre).

3. Cela va s'arranger tout seul. Fréquent lorsqu'un gestionnaire n'a pas envie de faire quelque chose.

4. Nos clients nous aiment. «C'est généralement une façon d'empêcher les gens de poser les questions qu'ils [les gestionnaires] ne veulent pas entendre, donc ils n'ont pas à apprendre la vérité qu'ils ne veulent pas savoir», précise Steve Tobak.

5. Mes employés m'aiment. Même chose qu'au sujet des clients!

6. Loin des yeux, loin du cœur. En d'autres mots, régler un problème en l'ignorant, le renvoyant ou en faisant croire qu'il n'existe pas.

7. C'est probablement pour leur bien. Ou encore, «ils vont retomber sur leurs pieds». Un mensonge à soi-même souvent utilisé lorsqu'un gestionnaire rétrograde ou renvoie quelqu'un.

8. La fin justifie les moyens. Un petit mensonge à soi-même utilisé par les gestionnaires pour se consoler d'avoir fait quelque chose de mal.

9. Je sais ce que les supérieurs veulent. «Il ne le sait probablement pas; il a juste peur de demander ou il ne veut pas que vous passiez par-dessus lui», dit M. Tobak.

10. C'est ma compagnie. C'est souvent vrai en petite entreprise, mais presque jamais pour les directeurs généraux de grandes organisations.

Pour en savoir plus...

À la une

Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gains du S&P 500 en 2024 restent fragiles

03/05/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Plus de la moitié du gain du S&P 500 lors des quatre premiers mois de 2024 est attribuable à... Nvidia.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 mai

Mis à jour le 21/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.