André Bérard : un leader qui reprend du service

Publié le 28/05/2009 à 13:06

André Bérard : un leader qui reprend du service

Publié le 28/05/2009 à 13:06

Par lesaffaires.com
L'ancien patron de la Banque Nationale se fait mentor pour soutenir l'entrepreneuriat au Québec.

60 secondes avec André Bérard. 

Qu'est-ce qui vous a convaincu de faire du mentorat ?

J'ai toujours pensé qu'il fallait retourner à la société un peu de ce qu'elle nous a donné. Et la société a été très généreuse à mon égard. Je me sens un devoir de faire profiter à d'autres de l'expérience et des connaissances que j'ai acquises au cours de ma carrière. Et le nouveau Réseau national de mentorat d'affaires de la Fondation de l'entrepreneurship est une cause que j'estime très importante pour l'avenir économique du Québec. Parce qu'une pénurie d'entrepreneurs aurait un effet désastreux sur le niveau de vie des Québécois.

On a l'impression que les Jean Coutu, Bernard Lemaire, Alain Bouchard et autres constituent une espèce en voie de disparition. Qu'en pensez-vous ?

Ceux qui disent ça sont sans doute nostalgiques. Moi je pense qu'année après année, il y a autant de grands crus d'entrepreneurs québécois. Ils sont différents parce que le contexte économique est différent de celui qui a vu la naissance des pharmacies Jean Coutu, de Cascades ou des dépanneurs Couche-Tard. Mais ils sont aussi bons et aussi nombreux aujourd'hui. Il faut seulement leur laisser un peu de temps.

En tant qu'ancien banquier, trouvez-vous que les entreprises ont plus de difficulté qu'avant à obtenir du financement ?

Malgré ce qu'on entend sur le sujet, je ne crois pas que les entrepreneurs d'aujourd'hui fassent plus pitié qu'avant. C'est vrai que c'est plus compliqué de diriger une entreprise aujourd'hui, mais les entrepreneurs sont beaucoup mieux équipés pour le faire que leurs prédécesseurs. Mon expérience m'a montré que l'argent n'est jamais un empêchement. L'entrepreneuriat, c'est une question d'idées, de créativité, de passion, d'acharnement. Si vous avez tout ça, l'argent va suivre.

Que pensez-vous du système bancaire dans le contexte actuel ?

La récession mondiale a tout simplement servi à montrer à tous que le Canada a le meilleur système bancaire au monde. Nos banques ont une meilleure répartition d'actifs, une meilleure gestion du risque. C'est indéniablement l'exemple à suivre.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.