Une avancée pour les personnes sourdes ou malentendantes

Publié le 09/02/2010 à 11:53

Une avancée pour les personnes sourdes ou malentendantes

Publié le 09/02/2010 à 11:53

Par Audrey Myrand-Langlois

Photo : Harmonya.ca

BLOGUE. La plupart d’entre nous tenons l’ouïe pour acquise. Nous entendons, sans problème, la sonnette de la maison, la laveuse qui annonce la fin du cycle, le bébé qui pleure et le téléphone qui sonne.

 

Or, il existe plus de 300 000 Canadiens culturellement sourds et 2,8 millions de Canadiens malentendants, selon l’Association des Sourds du Canada.

 

Certaines de ces personnes ont la possibilité de porter une prothèse auditive tandis que d’autres doivent vivre dans le silence absolu.

 

De nouvelles possibilités

 

Arrivé au Québec en août 2005, Éric Taillefer rencontre ces deux futurs associés et se lance dès 2006 dans la recherche et le développement de produits pour personnes sourdes ou malentendantes.

 

Les efforts ont porté leurs fruits, car après trois ans de R & D, Harmonya lancera dès mars prochain les 100 premiers « 7e Sens ». Ce système de contrôle d’environnement est composé d’un module de reconnaissance sonore et vocale capable d’apprendre et de reconnaître les sons comme la porte d’entrée, le bébé, le micro-ondes, la sonnerie du téléphone et le détecteur de fumée.

 

Les 100 premières unités feront l’objet d’un prélancement au Québec et en Ontario, mais l’entreprise compte faire un lancement officiel en septembre prochain. Harmonya prévoit également conquérir le reste du marché canadien et celui du Nord-est américain dès 2011, répond l’homme d’affaires originaire de la France.

 

L’usage du produit se fera principalement à domicile, explique M. Taillefer, mais Harmonya a récemment lancé un projet pilote avec le Musée de Grenoble qui emploie une personne sourde. Cette initiative vise à améliorer les conditions de travail de cette personne dans son environnement professionnel. À l’aide du produit, la personne pourra être alertée en cas d’incendie et à chaque fois qu’un collègue entrera dans son bureau.

 

« Les personnes sourdes ou malentendantes veulent se sentir plus en sécurité et c’est exactement l’objectif de cet appareil. Ils peuvent également jouir d’une plus grande autonomie, ce que plusieurs de ces personnes recherchent », ajoute-t-il.

 

Comment ça fonctionne ?

 

Le 7e Sens comprend un détecteur de reconnaissance sonore et vocale programmé, par l’individu ou un professionnel de la santé auditive, pour reconnaître les différents sons de la maison (bébé, téléphone, alarme de feu, etc.)

 

Cette sorte d’oreille électronique est déposée dans une pièce centrale de la maison. L’appareil peut servir comme complémentaire aux prothèses auditives ou comme point de repère central pour une personne sourde, car il écoute, en permanence, tous les sons dans la maison ayant été programmés.

 

Lorsque l’appareil reconnaît un des sons programmés, il envoie un message soit au téléavertisseur que la personne porte sur elle, soit au récepteur fixe lorsqu’elle n’a pas de téléavertisseur.

 

Si la personne part en voyage, elle peut apporter les appareils et simplement prendre quelques minutes pour reprogrammer les sons, assure M. Taillefer.

 

Maintenant, le prix. « Le coût varie en fonction du nombre de récepteurs, mais en moyenne, le prix se situera entre 600 et $ 800. Par contre, au Québec, ça peut être couvert par la RAMQ et la CSST. Pour le reste du Canada, ça peut être couvert par le ministère des anciens Combattants.

 

Une deuxième version du produit sera développée sous peu et sera munie d’un afficheur LCD au lieu des cinq icônes que vous voyez sur la photo ci-dessus.

 

Une entreprise déjà récompensée

 

Harmonya Technologies a remporté la grande finale du concours DEVTECH 50, une compétition organisée par Pôle Québec Chaudière-Appalaches pour les entreprises en entrepreneuriat technologique au Québec. Elle s’est vu attribuée le grand prix Mallette et s’est également méritée le prix Essor Stratégies, remis à l’entreprise ayant démontré la meilleure stratégie de commercialisation.

 

Harmonya était présente au Consumer Electronic Show (CES) en janvier à Las Vegas, et ce, pour une 2e année consécutive.

 

Le président de l’entreprise québécoise, dont le siège social est situé dans la Vieille Capitale, tient également un blogue mettant de l’avant les nouvelles initiatives, à l’échelle mondiale, pour les personnes sourdes ou malentendantes.

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Bourse: Wall Street en légère hausse, le Nasdaq à un record

Mis à jour à 16:36 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La montée de Facebook permettant au Nasdaq de grappiller un nouveau record.

Trump minimise l'impact de la guerre commerciale sur les États-Unis

15:24 | AFP

«Le réel coût aurait été de ne rien faire», a-t-il dit dans un discours à New York.

Cybersécurité: la Banque du Canada réclame une meilleure collaboration

La meilleure défense de l’économie globale du Canada réside dans une large collaboration, croit Filipe Dinis.