Coups de pouce financiers

Publié le 22/08/2009 à 15:29

Coups de pouce financiers

Publié le 22/08/2009 à 15:29

Par Pierre Théroux

iStock

 


Divers fonds ou sources de financement ont récemment été créés pour appuyer les nouvelles technologies. En voici quelques-uns.


Les énergies renouvelables


Lancé il y a un an par l'Agence de l'efficacité énergétique, ce programme finance des projets de démonstration de technologies et de procédés innovateurs qui permettent la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Il vise à réduire la consommation d'énergie fossile ou à remplacer les carburants et combustibles fossiles par de l'énergie renouvelable. Les projets admissibles doivent être réalisés au Québec et receler un bon potentiel de commercialisation.


 


 


Le programme est doté d'une enveloppe de 110 millions de dollars et s'échelonne jusqu'en 2012.


L'aide financière peut atteindre 3 millions par projet et prend la forme d'une aide remboursable ou non selon le montant accordé.


L'efficacité énergétique


L'Agence de l'efficacité énergétique a aussi mis de l'avant le Programme de promotion de l'efficacité énergétique (PPEE). Les projets admissibles doivent encourager le développement de nouvelles technologies en efficacité énergétique et en production d'énergie. Le montant maximal accordé pour un projet s'élève à 195 000 $ et les promoteurs doivent investir au moins 25 % des coûts admissibles du projet.


Les initiatives doivent porter sur la recherche, l'expérimentation, le développement, la valorisation et le transfert. L'aide peut aussi être accordée pour la démonstration, le mesurage, la précommercialisation ou la diffusion.


Les technologies propres


Le Fonds Cycle Capital, doté d'une enveloppe de 80 millions et géré par le gestionnaire de fonds en capital de risque Cycle Capital Management, est spécialisé dans le secteur des technologies propres et des énergies renouvelables. Les investissements sont réalisés dans des entreprises et des projets qui contribuent à la réduction des gaz à effet de serre et au développement durable.


Le Fonds investit entre 1,5 et 3 millions de dollars par tour de financement, et vise à investir de 4 à 7 millions par entreprise.


Le développement durable et les biocarburants


Créée par le gouvernement du Canada en 2001, la fondation Technologies du développement durable du Canada (TDDC) gère deux fonds dotés d'une enveloppe de plus d'un milliard de dollars.


D'une valeur de 550 millions de dollars, le fonds Technologies du DD soutient la dernière phase de développement et de démonstration précommerciale de projets qui touchent les changements climatiques, la pureté de l'air, la propreté de l'eau et la salubrité des sols.


Le Fonds de biocarburants ProGen, avec ses 500 millions, soutient la création d'installations de démonstration à grande échelle, premières du genre, qui produiront les combustibles renouvelables de la prochaine génération.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Jacynthe René: un nouveau rôle qui a changé sa vie

Édition de Avril 2019 | Claudine Hébert

La comédienne Jacynthe René n'attend plus que les maisons de production lui confient des rôles pour gagner sa vie. ...

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

À la une

Avantage concurrentiel (partie 3): les effets du réseau

BLOGUE INVITÉ. Les dessins dans les cavernes et Facebook ont plus en commun que vous ne le pensez...

Bombardier est blanchie par l'AMF, avec une mise en garde

Elle n'a relevé aucune infraction dans le programme ayant permis à des cadres de vendre des actions l'an dernier.

À surveiller: Bombardier, Savaria et CGI

09:01 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Bombardier, Savaria et CGI? Voici quelques recommandations d'analystes.