«L'entrepreneuriat va bien au Québec ; il faut plutôt pérenniser nos acquis» - Francis Baillet, vice-président aux affaires corporatives d'Ubisoft Divertissements


Édition du 19 Novembre 2016

Ubisoft a le statut de champion de l'entrepreneuriat. Pourtant, votre organisation profite de généreux crédits d'impôt. N'est-ce pas contradictoire de soutenir les petits acteurs tout en recevant des millions de dollars de Québec ? Ces crédits d'impôt alloués ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La licorne franco-américaine Dataiku lève 100 millions de dollars

24/08/2020 | AFP

Dataiku vend une plate-forme de traitement de données qui permet de se doter d’outils d’Intelligence artificielle.

Les start-ups sont-elles terrassées par la COVID-19?

19/08/2020 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. 1 start-up sur 2 est aujourd'hui en difficulté, mais seulement 10% en péril, selon une étude...

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.