De chercheur à entrepreneur

Publié le 22/01/2011 à 00:00, mis à jour le 01/02/2011 à 09:15

De chercheur à entrepreneur

Publié le 22/01/2011 à 00:00, mis à jour le 01/02/2011 à 09:15

Par M. Lyan

Rien ne prédestinait Éric Nadeau à devenir entrepreneur. C'est une " belle opportunité " qui l'a finalement décidé à franchir le pas, en 2003, alors qu'il venait d'effectuer un stage en compagnie de celui qui allait devenir son associé, le Dr John M. Fairbrother.

M. Nadeau, titulaire de deux doctorats et d'une maîtrise en toxicologie, imaginait sa carrière au sein d'un laboratoire universitaire. Il est pourtant devenu le vice-président aux affaires scientifiques de Prevtec microbia, une entreprise de biotechnologie agroalimentaire dérivée de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal.

Après avoir été appelés à l'aide par des éleveurs de porc afin de développer un vaccin contre une épidémie de diarrhée survenant après le sevrage, les deux chercheurs se sont lancé le défi de commercialiser leur produit, le Coliprotec, sans passer par une pharmaceutique.

Pour M. Nadeau, ce saut vers l'entrepreneuriat était avant tout une question d'occasion et de tempérament. " Nous avons fait ça quasiment sur un coup de tête, sans se demander s'il était plus intéressant de passer par une pharmaceutique, explique-t-il. Nous étions deux chercheurs de terrain qui avaient l'esprit entrepreneurial, et nous souhaitions développer ce vaccin ensemble. "

Alors que d'autres prennent des mentors, Éric et John ont choisi de miser sur la présence de l'homme d'affaires Michel Fortin à leurs côtés. " En tant que chercheurs, nous avons ressenti le besoin d'avoir quelqu'un pour nous aider à développer et à vendre notre produit ", explique M. Nadeau.

À la une

Électricité: les alumineries veulent des prix compétitifs pour investir au Québec

07/06/2023 | François Normand

«Il faut s’assurer qu’on puisse continuer à investir dans nos alumineries qui sont ici.» - Louis Langlois, Alcoa Canada

Une hausse du taux directeur qui ne fait pas l’unanimité

07/06/2023 | Charles Poulin

Seulement 20% des économistes avaient prédit que la Banque du Canada allait procéder à une hausse.

La Banque du Canada hausse son taux directeur d'un quart de point

Mis à jour le 07/06/2023 | La Presse Canadienne

Le taux directeur se trouve maintenant à son plus haut niveau depuis avril 2001.