10 choses à savoir mercredi

Publié le 23/05/2018 à 08:00

10 choses à savoir mercredi

Publié le 23/05/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 6: Ne faites pas comme Harry et Meghan, ça pourrait briser votre couple. (Photo: Getty Images)

Pourquoi Apple doit imiter Amazon, beaucoup trop de faux abonnés pour les influenceurs, l'argent est dans le stockage de l'énergie renouvelable et d'autres nouvelles à lire en ce mercredi 23 mai.

1- Pour gagner le marché de la télé, Apple a intérêt à cibler Amazon plutôt que Netflix. Dans la vidéo en ligne, Amazon est déjà plus gros que les boutiques d’application d’Apple et Google. Selon des données publiées par la firme indépendante The Diffusion Group reprises par Variety, 55% de tous les abonnements à des services tels HBO, Showtime et Starz aux États-Unis passent par Amazon Channels, un service connexe à Amazon Prime, lui-même vendu par abonnement à hauteur de 120$US par an. Pas surprenant qu’Apple songe à adopter un modèle similaire pour sa propre application télé, estime Michael Greeson, PDG de The Diffusion Group. «Même si Apple entre dans ce marché, Amazon va continuer de cominer pour au moins les cinq prochaines années», estime-t-il.

amazon

2- Ces influenceurs que vous invitez à vos événements corporatifs ont beaucoup, beaucoup de faux abonnés. Dans une rare étude sur l’état des influenceurs et leur rôle dans les campagnes promotionnelles de grandes marques, la société Points North a découvert que les faux abonnés sont un grave problème dans le monde des médias sociaux. Des marques comme Olay, Pampers et Ritz-Carlton, qui dépensent des centaines de milliers de dollars dans des campagnes destinées à ces utilisateurs de Facebook, Twitter et Instagram, misent sur des influenceurs comptant respectivement 19, 32 et 79% de faux abonnés. «Ce type de fraude est un problème répandu dans toute l’industrie», explique Tressie Rose, porte-parole de Proctor and Gamble, propriétaire des marques Olay et Pampers, à Advertising Age.

3- Énergie renouvelable : la prochaine grande vague est dans le stockage. Au-delà de la production d’énergie renouvelable, c’est son stockage qui s’annonce comme la prochaine grande source de croissance pour le marché énergétique. Selon une étude à ce sujet publiée par la firme Lazard Inc, la centrale solaire ou éolienne la plus coûteuse aux États-Unis vend son énergie à un prix plus abordable que la centrale au charbon qui vend le moins cher. La vente en gros de cette énergie fluctue grandement, parfois jusqu’en territoire négatif. Pour maximiser la rentabilité, il est donc logique de stocker cette énergie le temps que sa valeur remonte, explique Bloomberg.

eole

4- Des drones pour chasser les moustiques? C’est ce que le Département américain du Transport compte tester en Floride, où des drones quadricoptères seront envoyés dans les airs afin de vaporiser des produits ciblant la population de moustiques. «Ça fait 60 ans qu’on fait ça par avion. Ce projet pilote permettra d’étendre la couverture à des zones plus reculées sans intervention humaine», dit Eric Jackson, directeur de l’information pour le comté de Lee, en Floride, où aura lieu les premiers essais, au site Zerohedge.

drone

5- Le chiffre du jour : 267 322 (cyberattaques par jour ciblent Mastercard). Pas surprenant que les spécialistes en sécurité informatique de l’institution financière jugent la situation «pas vraiment différente du terrorisme ou des cartels de la drogue», comme le dit un porte-parole au New York Times. Ce sont trois attaques informatiques dirigées contre elle à chaque seconde!

bunker

6- Ne faites pas comme Harry et Meghan, ça pourrait briser votre couple. Un mariage qui coûte cher peut non seulement être ruineux pour les nouveaux mariés, il peut aussi leur mettre une pression telle qu’ils finiront par se séparer. Une étude réalisée en 2015 par l’Université d’Emory, en Angleterre, explique que les couples qui s’endettent pour payer pour leur union sont davantage angoissés par son remboursement et ont plus de chances de se séparer que ceux qui se marient de façon plus modeste, explique The Economist.

mariage

7- Google pourra désormais «être méchant». Le code de conduite de la société de Mountain View a été revu et corrigé plus tôt ce printemps, et le fameux «Don’t Be Evil» qu’il comportait depuis l’an 2000 a été éliminé au passage. Au moment de sa création en 2015, Alphabet, la société-mère de Google, avait adopté une version édulcorée de cette maxime : «Fais la bonne chose». Cela dit, la dernière ligne du code de conduite fait toujours référence à cette ancienne directive, incitant les employés à «réagir si vous voyez quelque chose que vous jugez malhonnête», précise Gizmodo.

8- Les fameux gummy bears seront bientôt confectionnés aux États-Unis. La société allemande Haribo, une entreprise familiale, a confirmé la semaine dernière l’acquisition d’un terrain au Wisconsin pour y construire une usine qui fabriquera ses petits oursons en gelée dès 2020, selon Fortune.

ours

9- L’effet du Règlement général sur la protection des données européen se fait déjà sentir. Les entreprises ont jusqu’au 25 mai prochain pour se conformer à cette nouvelle loi européenne visant à mieux protéger les données personnelles des consommateurs accumulées par les sociétés faisant affaire sur le vieux continent. Une des mesures imposées par le RGPD est la création d’un poste de Directeur de la protection des données au sein des entreprises. Du coup, ça mène les internautes à se questionner sur leur vie privée, à constaté The Economist, qui constate une hausse substantielle du nombre de recherches effectuées sur Google à propos de ce terme («privacy», en anglais).

vie

10- Ce parasol pour la plage ne partira jamais au vent, promis. Leaf for life est un «créateur d’ombre et d’énergie» qui a mis en marché le Nomad, un parasol qui pourrait sauver vos vacances sur la place, cet été…


Sources: Ad Age, Bloomberg, Fortune, Gizmodo, Les Affaires, New York Times, The Economist, Variety, Youtube, Zerohedge.

Suivez-moi sur Twitter:

Suivez-moi sur Facebook:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 

À la une

Bourse: le Dow Jones termine en hausse de 2%

03/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.

Titres en action: American Airlines, Lufthansa, Nissan, Warner Music

Mis à jour le 03/06/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.