10 choses à savoir jeudi

Publié le 24/05/2018 à 08:00

10 choses à savoir jeudi

Publié le 24/05/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 2: Ce radar photo vous paie si vous ralentissez.

La plus grosse bulle techno de l'histoire près d'éclater, ce radar photo vous paie si vous ralentissez, n'achetez pas de voiture électrique avant 2024 et d'autres nouvelles à lire en ce jeudi 24 mai.


1- La fin approche pour la «plus grosse bulle techno de l’histoire». Les licornes vont tomber comme des mouches, prévient Keith Wright, professeur d’économie à l’Université de Villanova, en Pennsylvanie. Selon lui, la valeur des sociétés technologiques à l’heure actuelle est encore plus gonflée qu’il y a 16 ans, lors de la bulle du début du millénaire. Et elle va éclater bientôt. «À partir de là, tout va tomber. Les pertes colossales vont se succéder parmi toutes ces start-ups vivant essentiellement de capital-risque», dit-il, à CNBC. De toute façon, argue-t-il, la valeur de ces Buzzfeed, Vice Media et autres Uber est au moins 50% trop élevée à l’heure actuelle.


2- Ce radar photo vous paie si vous ralentissez (et ça marche). Au Québec comme ailleurs, les radars photographiques et les opérations policières visant à calmer les ardeurs des automobilistes sur les autoroutes de la province sont souvent qualifiés de «trappes à tickets». Voulant faire les choses autrement, la ville de Stockholm a mis en place un radar photo qui émet une contravention aux automobilistes roulant trop vite, et qui, en plus, fait tirer des prix en argent parmi ceux qui circulent à une vitesse inférieure à la limite permise. Résultat : dans une zone limitée à 30 km/h, la vitesse moyenne est passée de 32 km/h à 25 km/h, constate Wired.




3- Craignant le manque de travail, les milléniaux canadiens achètent carrément des franchises. Les statistiques de l’emploi au Canada sont positives, mais plusieurs jeunes professionnels redoutent tout de même la précarité à long terme. Leur solution? Acheter une franchise d’une enseigne bien connue. Plusieurs voient là un débouché intéressant: selon l’Association canadienne des franchisés, 30% des nouveaux acheteurs sont nés après 1980. «Les milléniaux sont passés de 3% à 20% de ma clientèle en 4 ans», résume Gary Prenevost, consultant canadien en aide aux franchisés, à la CBC.


4- Si votre «jeune» de 30 ans demeure encore dans votre sous-sol, poursuivez-le! C’est l’approche tout de même assez dure adoptée par un couple de New York, estimant qu’après cinq lettres d’expulsion, la cour était la suite logique afin de le forcer à quitter le nid familial. Leur fils refuse de payer un loyer, et n’aide pas aux tâches ménagères, arguent-ils. Ils ont même suggéré de lui donner 1100$US afin qu’il se trouve un autre logement et un boulot. «Il y a des emplois disponibles même pour des gens avec un mauvais historique de travail comme le tien», lui ont-ils fait savoir, selon la BBC. Voilà un cas grave de tanguy…


 5- Le chiffre du jour : 82 millions $US (pour deux pizzas payées en bitcoins). Ça a fait huit ans hier que cette transaction a eu lieu, la première, dit-on, faite à l’aide de la populaire monnaie virtuelle. À l’époque, les 10000 bitcoins utilisés pour acheter deux pizzas larges de Papa John’s, qui vaudraient aujourd’hui 82M$, valaient à peine 30$US, rappelle Quartz.


 6- Le numéro un du paiement mobile n’est ni Google, ni Apple, ni même une société techno. Il s’agit d’une multinationale, certes, mais qui se spécialise dans la préparation et la vente de café, puisque c’est Starbucks qui mène la charge. Au total, 23,4 millions de ses clients ont utilisé son application mobile afin de procéder à un achat au cours des six derniers mois, ce qui surpasse Apple Pay (22 millions) et Google Pay (11,1 millions), constate la firme eMarketer, qui ajoute que cette tendance va se poursuivre. En ce moment, une transaction sur trois chez Starbucks au Canada et aux États-Unis est payée à partir de l’application, précise Quartz.


SBUX


 7- La société-mère de Pratt & Whitney créera 35000 emplois avec son rabais d’impôt américain. United Technology a annoncé plus tôt cette semaine qu’elle allait investir 15 milliards $US dans des efforts de R-D aux États-Unis, au cours des cinq prochaines années. Cette somme a été dégagée suite à la généreuse baisse d’impôt consentie par le gouvernement américain aux entreprises du pays, ce qui lui permettra par ailleurs d’embaucher pas moins de 35000 nouveaux employés sur cette même période, assure l’entreprise, à Reuters.


8- N’achetez pas de voiture électrique avant 2024! Louez-en une, plutôt. Selon les études à ce sujet, 55% des 1,6 milliard de véhicules sur la route en 2040 dans le monde seront électriques. C’est loin dans le futur, et il y a une bonne raison : le coût de la technologie a besoin de baisser pour attirer davantage d’acheteurs. Il faudra cependant attendre moins longtemps avant que la voiture électrique coûte la même chose, à l’achat, qu’une voiture à essence (sans compter l’amortissement des recharges, par la suite) : selon un rapport tout juste publié par Bloomberg, c’est en 2024 que ce sera le cas, ou peut-être même avant : dans son édition de l’an dernier, l’agence américaine prévoyait qu’on n’y arriverait pas avant 2026. En attendant, il est toujours possible de louer votre prochaine électrique…


9- Plutôt que de bannir les armes à feu, les États-Unis proposent d’abandonner l’école. L’ancien secrétaire américain à l’Éducation, Arne Duncan, a fait une sortie étonnante en fin de semaine dernière. Réagissant à la fusillade survenue quelques jours plus tôt au Texas, il a tenu ces propos, repris par The Atlantic : «Il est probablement temps que les 50 millions de parents retirent leurs enfants de l’école, en attendant que le pays se dote de meilleures lois encadrant les armes à feu. C’est tragique, mais nécessaire. Qu’arrivera-t-il si les écoles se vident de leurs élèves tant qu’il n’y a pas de lois les protégeant davantage?» Bonne question.


USA


 10- Ce gadget coupe le papier d’emballage bien droit à tous les coups. Laissez faire les emballages-cadeaux maladroits aux arêtes croches. Le coupe-papier Little ELF a reçu le financement nécessaire sur le site Kickstarter pour devenir réalité, et ainsi, faire de chacun de nous un pro de l’emballage de cadeaux.




Sources: BBC, Bloomberg, CBC, CNBC, Les Affaires, Quartz, Reuters, The Atlantic, Wired, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

22/03/2019 | Alain McKenna

Cet échangeur d'air sauvera les fermes. Au tour d'Amazon et Apple d'être la cible de l'UE, McDo embauche sur Snapchat!

10 choses à savoir jeudi

21/03/2019 | Alain McKenna

Le lapin de Pâques à assembler d'IKEA. Achetez de l'or, pas des actions, la vidéo en ligne a détrôné la télé câblée.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

La marge de sécurité: un concept intemporel

BLOGUE INVITÉ. La «marge de sécurité». Les 3 mots les plus importants dans l'investissement, selon Warren Buffett.

Six manières de réduire vos erreurs d'investissement

22/03/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. C'est simple, moins vous avez à prendre de décisions, moins vous commettez d'erreurs.