10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 16/11/2019 à 09:03

10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 16/11/2019 à 09:03

Par Alain McKenna
Un guichet automatique

Des failles dans des guichets automatiques au Canada permettraient de voler vos infos bancaires. (Photo: 123RF)

De la nouvelle Apple Card un peu sexiste à ces épiceries canadiennes qui s’ouvrent au paiement par reconnaissance faciale, voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

1- Sur Apple TV+, les vraies stars sont… les produits Apple. Ça fait des années qu’on remarque la présence des produits d’Apple tant à la télé qu’au cinéma, mais le placement de produits n’aura jamais été aussi apparent que dans La Matinale (The Morning Show), la nouvelle série télé qui inaugure le service de vidéo sur demande d’Apple. Sur les 10 épisodes de la première saison de cette émission, le Wall Street Journal a identifié 320 scènes dans lesquelles apparaît clairement un produit au logo de la Pomme. C’est 32 scènes par épisode. Et dans 80% de ces scènes, on aperçoit un iPhone. Un Mac est présent 18% du temps. Les AirPods et même Apple News apparaissent au moins une fois.

2- Les autobus électriques sont essentiels pour aider les villes à atteindre leurs cibles de réduction des émissions de GES. Le transport en commun a évidemment un rôle crucial à jouer dans les efforts de lutte contre les changements climatiques dans les milieux urbains. Mais pour les villes qui se fixent des cibles plus ambitieuses, un transport en commun électrique est tout à fait indiqué. Déjà, plusieurs villes nord-américaines ont commencé à mettre sur la route des autobus entièrement électriques, promettant un transport en commun carboneutre. «Le transport électrique est aussi doux et silencieux, ce qui est un bonus important pour les agences privilégiant le confort de leurs passagers», ajoute Bryan Luellen, VP de la société de transport en commun d’Indianapolis, à Fast Company.

3- Les épiceries canadiennes s’ouvrent au paiement par reconnaissance faciale. La chaîne ontarienne Foody Mart a confirmé plus tôt cette semaine son intention d’utiliser une technologie de reconnaissance faciale provenant de Chine afin de permettre à ses clients de payer en regardant simplement la caméra. L’origine chinoise de la technologie, qui lie une photo des consommateurs à leurs infos bancaires, devrait-elle inquiéter? «Tout ce que vous entendez (à ce sujet) est complètement insensé», assure Wei Chengyi, dans le National Post.

4- Twitter n’interdira pas les deepfakes, mais vous avertira s'il y en a. Le réseau social a mis en place une politique visant à réduire l’impact des photos ou des vidéos hypertruquées, qui altèrent ou changent le sens ou le message du contenu original. Mais contrairement à ce qu’on peut imaginer, Twitter n’interdira pas leur publication sur sa plateforme, mais il avertira les gens de la nature de ce contenu. Si un contenu hypertruqué menace la vie ou l’intégrité d’une personne, Twitter l’effacera tout de même, précise TechCrunch.

5- Des failles dans des guichets automatiques au Canada permettraient de voler vos infos bancaires. Des chercheurs en sécurité de la firme newyorkaise Red Balloon Security ont découvert des failles dans les guichets bancaires de la firme Nautilus Hyusung America, le plus important fournisseur de guichets bancaires au Canada et aux États-Unis. En accédant au même réseau informatique que les guichets, les experts sont parvenus à prendre le contrôle des guichets, ce qui permet ainsi d’en récupérer l’argent, ou d’accéder aux données des cartes en mémoire. Au moins 80 000 guichets en Amérique du Nord seraient vulnérables, indiquent-ils, à Bloomberg.

6- Le Brexit aura coûté une usine Tesla à l’Angleterre. Elon Musk, le PDG de Tesla, a confirmé plus tôt cette semaine que le groupe construira sa quatrième «giga-usine» en Allemagne, mais les choses auraient pu se passer autrement, si le Royaume-Uni, notamment, n’était pas pris dans un interminable feuilleton lié à son vœu de se séparer de l’Union européenne. «Tout le monde sait que le génie allemand est exceptionnel, et ça explique en partie notre décision. Le Brexit a certainement rendu l’option d’une usine au Royaume-Uni trop risquée», résume Musk, dans une entrevue avec la publication Auto Express.

7- Si les compagnies aériennes étaient moins cheaps, elles pourraient aider à sauver la planète. Ça joue dur dans l’aviation pour générer des profits, et une des méthodes utilisées pour réduire les coûts le plus possible est de surcharger les avions en carburant, ce qui évite de payer plus dans des aéroports où le carburant coûte plus cher. Mais cette pratique ne serait pas si économique que ça, selon les experts, et aurait comme effet secondaire de générer des tonnes de gaz à effet de serre un peu inutilement. Par exemple, un vol entre l’Angleterre et l’Italie avec les réservoirs pleins permettrait à British Airways d’épargner 40 £ (68$), mais enverrait 600 kilos de CO2 de plus dans l’atmosphère, résume la BBC.

8- Uber devrait acquérir Lyft. Le marché des services mobiles de covoiturage semble là pour rester, mais les deux meneurs dans ce créneau peinent à générer des profits. Des deux, Uber semble la mieux positionnée pour consolider ce marché, et éventuellement trouver un modèle d’affaires qui serait plus durable que le sien à l’heure actuelle. Mais pour y arriver, il lui faudra procéder à l’inévitable : mettre la main sur son rival Lyft, conclut Market Insider.

9- Sexiste, la nouvelle Apple Card? Des détenteurs de la fameuse carte de crédit aux couleurs d’Apple, incluant le cofondateur Steve Wozniak, ont découvert une situation étonnante, récemment : la limite de crédit de ses détenteurs masculins serait généreusement plus élevée que celle des détentrices féminines, sans raison apparente. Le processus d’attribution étant automatisé, ça ne manque pas de soulever des questions sur l’impartialité des algorithmes utilisés par Goldman Sachs, qui émet les cartes. À tel point que le Département du service des finances de l’État de New York a cru bon investiguer, raconte Bloomberg.

10- Les Québécois sont de plus grands joueurs que le reste des Canadiens. L’éditeur de jeu vidéo français Gameloft a publié hier les résultats d’un sondage pancanadien sur les habitudes de jeu. Résultat : non seulement le Québec est-il au cœur de la production, il est aussi un grand consommateur des jeux créés par l’industrie vidéoludique. Les habitudes de jeu sont à peu près les mêmes d’un océan à l’autre, mais 41% de la population québécoise dit jouer régulièrement, une proportion 10% plus élevée qu’ailleurs au pays, nous apprend Gameloft, par communiqué.

Sources: Bloomberg, BBC, Auto Express, TechCrunch, National Post, Fast Company, Wall Street Journal.

Suivez-moi sur Twitter:

Follow @mcken

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

10 choses à savoir mercredi

Une IA pour commenter les matchs du CH? L'Alberta «viole les droits des enfants». Comment devenir président des USA!

10 choses à savoir mardi

10/12/2019 | Alain McKenna

Comment le bitcoin peut sauver l'Alberta, Tesla va produire son VTT électrique, une seule pilule contraceptive par mois.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, la Fed penche pour le statu quo

Mis à jour à 16:51 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a réalisé de légers gains alors que la Fed pense à garder les taux inchangés longtemps.

Titres en action: BMO, CIBC, RBC, Westjet, Onex, Aramco...

06:52 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La Fed laisse ses taux inchangés

Mis à jour à 14:52 | AFP

La Réserve fédérale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt inchangés.