Gildan remplace cinq membres de son conseil d'administration

Publié le 22/04/2024 à 08:25, mis à jour le 22/04/2024 à 18:22

Gildan remplace cinq membres de son conseil d'administration

Publié le 22/04/2024 à 08:25, mis à jour le 22/04/2024 à 18:22

Par La Presse Canadienne

L'entreprise remplace cinq membres de son conseil d'administration. (Photo: La Presse Canadienne)

Les Vêtements de Sport Gildan (GIL) apporte des changements à son conseil d’administration dans le but de contrer les tentatives d’un investisseur américain visant à remplacer la majorité du conseil d’administration de l’entreprise lors de son assemblée générale annuelle prévue en mai.

La firme américaine d’investissement Browning West souhaite remplacer huit des 12 membres du conseil d’administration de Gildan par ses propres candidats dans l’objectif de réintégrer le fondateur de l’entreprise montréalaise, Glenn Chamandy, au poste de chef de la direction.

L’an dernier, Gildan a annoncé que M. Chamandy serait remplacé par Vince Tyra comme président et chef de la direction. Lundi, le fabricant de vêtements a indiqué qu’il remplaçait cinq membres de son conseil d’administration en prévision de son assemblée générale qui doit avoir lieu le 28 mai.

Dans un communiqué, l’entreprise a souligné que «le nouveau conseil guidera la prochaine phase de croissance de la société sous la direction de Vince Tyra, président et chef de la direction, et s’assurera que le processus de vente annoncé précédemment est mené d’une manière qui profitera à tous les actionnaires de Gildan».

Tim Hodgson, Lee Bird, Jane Craighead, Lynn Loewen et Les Viner se joindront donc au conseil d’administration à compter du 1er mai. Ils remplaceront Donald Berg, Maryse Bertrand, Shirley Cunningham, Charles Herington et Craig Leavitt.

Gildan a également fait savoir que Luc Jobin et Chris Shackelton, deux membres actuels du conseil d’administration, ne solliciteront pas de nouveau mandat. L’entreprise recommandera aux actionnaires de voter pour Karen Stuckey et J.P. Towner, qui sont deux des huit candidats de Browning West.

Tim Hodgson, qui a été directeur général de Goldman Sachs Canada de 2005 à 2010, devrait remplacer Donald Berg à la présidence.

«J’ai hâte de travailler avec ce conseil et cette équipe de direction hautement qualifiés afin de réaliser tous les avantages que présente le plan ambitieux, mais réaliste de M. Tyra pour stimuler la croissance en améliorant la stratégie de croissance durable de Gildan», a affirmé M. Hodgson dans le communiqué de l’entreprise.

«Le conseil renouvelé et moi-même croyons fermement en M. Tyra et son équipe talentueuse ainsi qu’en la position de chef de file de Gildan sur le marché et en ses perspectives de croissance.»

Équilibre entre continuité et nouveauté

L’entreprise Gildan est embourbée dans une controverse depuis qu’elle a annoncé que M. Chamandy était remplacé par M. Tyra.

La société a déclaré que M. Chamandy n’avait pas de stratégie crédible à long terme et avait perdu la confiance du conseil d’administration. Mais plusieurs investisseurs de Gildan ont critiqué l’entreprise pour cette décision et ont réclamé son retour.

Ces investisseurs comprennent le principal actionnaire de la société, Jarislowsky Fraser, ainsi que Browning West et Turtle Creek Asset Management.

En annonçant les changements au conseil d’administration, Gildan a déclaré avoir rencontré des actionnaires, y compris ceux que Browning West considère comme favorables.

«Notre liste atteint un équilibre entre la continuité avec le passé au cours d’une période de transition et le besoin de nouvelles perspectives afin que le conseil puisse continuer de s’acquitter de son importante tâche de supervision pour le compte de tous les actionnaires», a indiqué l’entreprise.

Pourtant, Browning West avait encore des doutes quant à l’approche de l’entreprise.

«Bien que nous soyons heureux que chaque administrateur sortant responsable des nombreux échecs du conseil d’administration se retire, nous sommes déçus que cela soit dû en partie à la volonté acharnée du conseil d’administration de protéger Vince Tyra pour éviter de rendre des comptes», ont affirmé Usman S. Nabi et Peter M. Lee de Browning West, dans un communiqué.

Ils ont de nouveau appelé au retour de M. Chamandy. Ils ont aussi fourni dans un communiqué une déclaration de l’ancien dirigeant, qui a dit que lors de son retour en tant que PDG, il souhaite être soutenu par un conseil d’administration de la plus haute qualité.

«J’ai passé du temps avec les membres de la liste de Browning West et je crois qu’ils possèdent les antécédents nécessaires», a déclaré M. Chamandy.

Gildan a annoncé le mois dernier qu’elle avait formé un comité spécial composé d’administrateurs indépendants pour examiner une «indication d’intérêt non contraignante» d’un acheteur potentiel anonyme. Elle a aussi contacté d’autres soumissionnaires potentiels.

Mais Browning West et Turtle Creek ont soutenu qu’on ne pouvait pas faire confiance au conseil d’administration actuel pour superviser une vente de l’entreprise.

Gildan a réitéré lundi qu’il y avait toujours un intérêt externe pour l’acquisition de la société et que le processus était en cours.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Saputo annonce un plan de transition pour remplacer le PDG

Mis à jour le 14/05/2024 | La Presse Canadienne

Le transformateur laitier montréalais affirme que la transition prendra effet le 9 août, date de l'assemblée générale.

Comment être un bon membre d’un conseil d'administration

09/05/2024 | Dominic Gagnon

La valeur ajoutée d’un conseil d’administration réside dans sa collaboration avec le PDG et l’équipe de direction.

À la une

Attention avec la révolution des «Top Guns»

EXPERT. Ne rêvons pas en couleur. Rappelons-nous que la classe managériale n’a pas toutes les réponses à nos problèmes

Les nouvelles du marché du mercredi 22 mai

Mis à jour à 08:49 | Refinitiv

Power Corporation ferme son unité chinoise et licencie du personnel.

Le fondateur du Forum économique de Davos, Klaus Schwab, va passer la main

Il y a 46 minutes | AFP

Aucune précision n’a été donnée sur le nom du successeur de Klaus Schwab.