Entrevue n°240: Paul Jarquin, promoteur du premier immeuble wiki


Édition du 21 Mars 2015

Entrevue n°240: Paul Jarquin, promoteur du premier immeuble wiki


Édition du 21 Mars 2015

Par Diane Bérard
D.B. - À 31 ans, vous appartenez à une nouvelle génération de constructeurs. Que souhaitez-vous réinventer ?

P.J. - J'aspire à plus que créer de beaux logements. Je veux contribuer à la ville intelligente. Je souhaite m'inscrire dans les mouvements de société, comme l'économie du partage et la collaboration. Par exemple, je ne veux pas bâtir de stationnements traditionnels. Je veux équiper mes bâtiments de stationnements peuplés de voitures électriques en covoiturage. Et dès que les autos sans conducteur de Google seront disponibles, je les intégrerai.

D.B. - Vous voulez ajouter un volet social au secteur immobilier. Expliquez-nous.

P.J. - Nous travaillons présentement sur un projet d'immeuble qui remplit un besoin concret pour une clientèle qui dispose de peu de moyens. Ce projet peut apporter beaucoup au quartier qui l'accueillera. Nous proposons donc à la ville de nous vendre le terrain au rabais pour que ce projet voie le jour. De notre côté, nous réduirons nos marges, car le terrain nous coûte moins cher et que notre risque est minime, puisque nous avons déjà des occupants pour l'immeuble. Pour ce projet, nous innovons en développant un rapport avec notre métier qui va au-delà du rendement financier. C'est une logique de développement durable.

D.B. - Votre firme ne réalise que des constructions en bois, pourquoi ?

P.J. - Le bois est le matériau le plus écologique. Le bois emmagasine le dioxyde de carbone et émet de l'oxygène, alors que le béton rejette du dioxyde de carbone. Et puis le bois est bien plus isolant que le béton.

D.B. - Mais le bois, c'est plus cher que le béton...

P.J. - Tout comme, pour l'instant, les automobiles électriques sont plus chères que celles à essence. Mais, dans les deux cas, on gagne à faire la transition. C'est pourquoi Tesla persiste et fait ses preuves pour passer à une production plus importante et réduire ses coûts. Nous avons débuté avec deux immeubles, soit 20 logements. En 2015, nous en avons livré 100 et nous comptons en construire 150. Notre rythme s'accélère.

D.B. - Le bois brûle facilement, non ?

P.J. - Le bois est inflammable, certes, mais il met plus longtemps à brûler et son temps de combustion est prévisible. Le béton en feu peut craquer à n'importe quel moment. On ne sait jamais quand il causera l'effondrement de la structure de l'immeuble. C'est aussi le cas de l'acier. Aujourd'hui, lorsqu'un entrepôt contient des matières inflammables, on recommande qu'il soit construit en bois.

D.B. - En France comme au Québec, le secteur du bois pourrait certainement profiter d'un regain de la construction en bois...

P.J. - En France, le secteur du bois représente 450 000 emplois directs et indirects. Lorsque le gouvernement a créé la filière bois, il a donné comme premier objectif de promouvoir l'utilisation de ce matériau. Il est évident que les économies locales y gagneraient. Mais la planète aussi. Car le secteur de la construction est un grand consommateur d'énergie grise, soit l'énergie cachée générée par les activités industrielles. Lorsqu'un promoteur français achète du bois chinois transformé en Russie au lieu du bois local, il fait grimper son bilan d'énergie grise.

D.B. - Quelles sont les prochaines étapes du chantier «Réinventer Paris» ?

P.J. - À la fin de février, les équipes ont toutes eu accès au data room [salle d'information] pour connaître les informations spécifiques à chacun des sites. Le 11 mai, nous devrons remettre nos plans en mettant en avant l'aspect innovant de notre bâtiment. En juillet, le jury dévoilera les trois équipes retenues pour chacun des 23 sites. Et en décembre, un jury international révélera l'équipe lauréate pour chaque site. Chaque équipe pourra ensuite acheter le terrain et amorcer la construction.

D.B. - Et si votre projet de wiki building n'est pas retenu par le jury de «Réinventer Paris» ?

P.J. - J'aurai vécu une expérience de R-D extraordinaire ! Et puis nous le construirons peut-être malgré tout, à Paris ou ailleurs. Car le wiki building nous a valu des coups de fils de plusieurs villes. Elles en veulent un.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert: records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour le 17/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX chute de plus de 50 points et Wall Street est en hausse.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

17/06/2024 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le président du Conseil du patronat, Karl Blackburn, atteint d'un cancer

17/06/2024 | Les Affaires

«Je devrai prioriser ma santé dans les prochains mois pour combattre cette maladie.»