Le projet Woodfield: le chemin de croix de Bilodeau Immobilier


Édition du 14 Février 2015

Le projet Woodfield: le chemin de croix de Bilodeau Immobilier


Édition du 14 Février 2015

Presque 10 ans. C'est le temps qu'il aura fallu à Bilodeau Immobilier pour pouvoir construire ses condos dans le boisé Woodfield du quartier Sillery, à Québec, acheté à une communauté religieuse en 2004. Ce qui s'annonçait comme un projet facile est devenu un véritable chemin de croix pour le promoteur, qui a dû faire face à l'opposition citoyenne, jusque devant les tribunaux.

Au travail pour livrer les 63 unités d'habitation à l'été 2016, les trois frères Bilodeau, qui ont traversé la tempête sans jamais sauter dans l'arène médiatique, s'estiment chanceux, dans le contexte, de construire dans un secteur où la valeur des résidences est élevée.

«C'est ce qui nous permet d'absorber les excédents de coûts générés par les délais et la contestation», dit Jean-Pierre Bilodeau, président de Bilodeau Immobilier. Le projet de 36 millions de dollars coûtera 10 % plus cher à développer, calcule le promoteur, à cause des délais, des frais judiciaires, des modifications aux plans, des transplantations (75 plutôt que les 43 obligés) et de l'excavation spéciale pour protéger des arbres.

Et au lieu de 100 unités, il y en aura 63, dans un souci de conserver plus d'arbres et d'apaiser les tensions citoyennes. Mais le promoteur ne peut vendre plus cher que le prix du marché, donc c'est lui qui écope.

«On ne pensait pas prendre un tel risque lorsque nous avons acheté le terrain, dit Marc Bilodeau. D'habitude, on attend de vendre 50 % des unités avant d'amorcer une construction ; mais cette fois, nous n'avons pas pu et nous allons de l'avant avec un haut niveau de risque.»

Quand la Cour supérieure a débouté les opposants au projet Woodfield, le 28 octobre, le promoteur devait obligatoirement commencer ses travaux avant décembre afin de ne pas perdre son droit de construire. À ce jour, 33 % des condos ont trouvé preneur.

L'opposition citoyenne, composée de scientifiques, d'historiens et même de politiciens, s'est organisée à Sillery quand plusieurs des communautés religieuses présentes sur le haut de la falaise surplombant le fleuve Saint-Laurent ont mis des terrains en vente. Le ministère de la Culture et du Patrimoine n'avait aucun plan pour encadrer le développement de ces espaces. Une soixantaine de mémoires ont été déposés lors des consultations publiques.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.